3 min de lecture High-tech

Facebook Lifestage, un anti-Snapchat 100% vidéo pour reconquérir les ados

Le réseau social en ligne américain continue de chasser sur les terres de Snapchat avec une application de communication vidéo spécialement conçue pour les moins de 21 ans.

Facebook, le deuxième site le plus consulté au monde
Facebook, le deuxième site le plus consulté au monde Crédit : KAREN BLEIER / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

À défaut de l'avaler, comme Instagram et WhatsApp avant lui, Facebook n'a pas renoncé à damer le pion à Snapchat. Depuis la fin de non-recevoir opposée par les fondateurs de l'application de partage de photos et vidéos éphémères, Bobby Murphy et Evan Spiegel, à l'offre de rachat de 3 milliards de dollars formulée par Facebook en 2014, le géant américain muscle régulièrement son arsenal afin de mettre des bâtons dans les roues de la jeune société qui fait désormais figure de référence dans la communication en ligne des millennials (18-35 ans). 

Plébiscitée par les adolescents et les jeunes adultes pour ses filtres en réalité augmentée et ses usages spontanés, Snapchat capte une cible sur laquelle le réseau social de Mark Zuckerberg tente désespérément de reprendre la main. Si Facebook est toujours le réseau social préféré des 18-35 ans, le nombre d'utilisateurs âgés de 13 à 17 ans surfant sur la plateforme a diminué de 25% entre 2011 et 2014 et était toujours en berne l'an dernier, rapporte Digital Trends. Pendant ce temps, Snapchat affiche un taux de pénétration de plus de 60% parmi les 18-35 ans.

Pour revitaliser cette jeune audience déclinante, le plus grand réseau social de la planète chasse régulièrement sur les terres de Snapchat, via l'acquisition de start-up spécialisées dans la réalité augmentée ou à travers le lancement incessant d'applications et de fonctionnalités largement inspirées de son concurrent, à l'instar des "Stories" déployées récemment sur sa filiale Instagram.

The Facebook 2016

À lire aussi
L'iPhone Xs est le nouveau fer de lance d'Apple Connecté
Apple offre un million de dollars à qui saura pirater un iPhone

La dernière arme anti-Snapchat de Mark Zuckerberg signe une forme de retour aux sources de Facebook. Le site communautaire a lancé ce week-end aux États-Unis une application qui n'est pas sans rappeler la première version du réseau social en ligne, The Facebook, destinée à connecter les étudiants du campus d'Harvard. Disponible sur iOS et limité au marché américain pour l'instant, Lifestage permet aux utilisateurs de se présenter, de s'exprimer et d'interagir par l'intermédiaire de brefs clips vidéos. Avec une spécificité, l'interface n'est accessible qu'aux adolescents et plus précisément aux moins de 21 ans. 

Facebook a lancé Lifestage aux États-Unis pour jouer sur les plates bandes de Snapchat
Facebook a lancé Lifestage aux États-Unis pour jouer sur les plates bandes de Snapchat Crédit : Lifestage

Au coeur du développement de tous les services de Facebook, la vidéo est ici encore la clef de voûte de l'application. Les utilisateurs sont invités à se mettre en scène dans des vidéos de présentation, ici leur visage joyeux, là leur pas de danse favori, remplaçant les éléments habituels de leur biographie. L'inscription est indépendante de la propriété d'un compte Facebook mais ils doivent en revanche renseigner l'école dans laquelle ils effectuent leur scolarité. Lorsqu'un établissement atteint 20 utilisateurs inscrits, ces derniers peuvent se connecter entre eux.

Conte de fée de l'App Store

Derrière Lifestage, on retrouve un jeune prodige de l'informatique, Michael Sayman. Âgé de 19 ans et originaire de Miami, cet autodidacte de la programmation a tapé dans l’œil de Mark Zuckerberg pour son rendement prolifique. Sa première application, Club Penguins, un catalogue de conseils pour un jeu vidéo, a généré plusieurs milliers de dollars. Une autre, 4Snaps, un jeu de devinettes en partage de photos, a séduit plus d'un million d'utilisateurs, rapporte TechCrunch, qui surnomme le jeune homme "Cendrillon de l'App Store".

Si bien que Mark Zucerkberg l'a personnellement convié dans les locaux du groupe en Californie, où il a participé à la conférence des développeurs, est devenu stagiaire et a pu développer Lifestage avec une équipe d'ingénieurs et un designer. Un conte de fée qui devrait permettre à Facebook de scruter de plus plus près les usages des adolescents et peut-être de refaire une partie de son retard sur Snapchat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
High-tech Facebook Snapchat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784539749
Facebook Lifestage, un anti-Snapchat 100% vidéo pour reconquérir les ados
Facebook Lifestage, un anti-Snapchat 100% vidéo pour reconquérir les ados
Le réseau social en ligne américain continue de chasser sur les terres de Snapchat avec une application de communication vidéo spécialement conçue pour les moins de 21 ans.
https://www.rtl.fr/actu/futur/facebook-lifestage-un-anti-snapchat-100-video-pour-reconquerir-les-ados-7784539749
2016-08-23 08:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/baza8ZKjNoeoesMrqPc_JQ/330v220-2/online/image/2016/0810/7784390339_000-e78x6.jpg