4 min de lecture Connecté

Facebook lance une caméra connectée malgré les scandales sur la vie privée

Le géant américain annonce le lancement d'un écran connecté à Internet doté d'un micro et d'une caméra. Un virage matériel au timing audacieux, alors que le réseau social a toutes les peines du monde à prouver qu'il est capable de protéger les données personnelles.

Facebook lance une enceinte-caméra à installer à la maison
Facebook lance une enceinte-caméra à installer à la maison Crédit : Facebook
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Faites-vous encore confiance à Facebook pour protéger votre vie privée ? Suffisamment pour l'autoriser à installer un micro ouvert et une caméra connectée au sein-même de votre domicile ?

Mis en cause dans plusieurs fuites de données ces derniers mois, visé par des enquêtes en Europe et aux États-Unis, le réseau social estime malgré tout qu'un certain nombre d'utilisateurs répondront par l'affirmative à ces questions au moment de découvrir Portal, un écran connecté à Internet doté d'un micro et d'une caméra à placer dans le salon, dans la cuisine ou au bureau.

Portal, c'est un virage majeur pour Facebook, le premier produit à destination du grand public développé en interne par l'entreprise, si l'on considère que l'Oculus Rift et la réalité virtuelle embrassent seulement une audience de niche.

À lire aussi
Rendu presse des prochains Galaxy S10 publié par Evan Blass Connecté
Galaxy S10 : le futur smartphone de Samsung fuite sur Internet

Convaincu que la vidéo va prendre une place de plus plus importante dans les interactions entre ses utilisateurs, Facebook préfère construire ses propres appareils pour libérer les appels en visio de leurs contraintes actuelles. Qui n'a jamais ragé devant des micros pas au niveau, des images médiocres et des discussions vidéo interrompues brusquement sur un smartphone ou une tablette ?

La visioconférence pour la famille

Depuis le 8 octobre aux États-Unis, les consommateurs peuvent précommander Portal. Disponibles en tailles 10 et 15 pouces, ces écrans haute-définition fonctionnent comme n'importe quelle enceinte connectée. Il faut prononcer "Hey Portal" avant d'appeler un contact via Messenger ou pour solliciter Alexa, l'interface vocale d'Amazon, pour faire des courses ou commander des objets connectés à la voix. 

L'innovation de Portal, c'est son système d'intelligences artificielles intégrées à la caméra, pour adapter le cadrage aux déplacements de l'utilisateur et au nombre de participants au chat, et au micro, pour réduire le bruit ambiant et amplifier les voix.

L'appareil pourra seulement faire tourner un petit nombre d'applications, pour écouter de la musique sur Spotify ou visionner des vidéos sur Facebook Watch, mais il ne permettra pas de surfer sur Facebook, (pour ne pas l'assimiler aux difficultés du réseau social ?). Les appels pourront être agrémentés d'effets en réalité augmentée, comme sur Messenger, et une fonction permettra de raconter des histoires aux enfants avec des effets visuels et sonores. 

La cible du Portal est assez claire : la famille, avec une attention particulière pour les seniors et les enfants. L'appareil s'inscrit dans la volonté du réseau social de rapprocher ses utilisateurs.

Une annonce audacieuse

Vendu 199 dollars en version 10 pouces et 349 dollars en 15 pouces, Portal est lancé dans une période de troubles sans précédent pour Facebook. Sa présentation avait déjà été reportée plus tôt dans l'année, lorsque le réseau social se dépêtrait tant bien que mal du scandale Cambridge Analytica, qui a mis à mal les données de 87 millions d'internautes.

Le timing de l'annonce interroge, alors que la défiance envers le réseau social n'a jamais semblé aussi forte, quelques jours seulement après la révélation d'un piratage ayant compromis 50 millions de comptes, dont la gravité reste encore à déterminer. Les haut-parleurs intelligents ne sont pourtant pas sans risque pour la vie privée. Amazon et Google l'ont appris à leurs dépens ces derniers mois, pour des commandes passées et des conversations enregistrées à l'insu de leurs utilisateurs. 

Facebook se veut très vigilant sur l'utilisation des données de Portal. L'appareil n'utilise pas la reconnaissance faciale, comme ce fut envisagé un temps. Un cache permet de bloquer la caméra, qu'il est aussi possible de désactiver, comme le micro, et ces deux composants sont totalement déconnectés de la carte-mère de l'appareil.

Selon Facebook, "seuls" les échanges vocaux avec Portal ou Alexa sont enregistrés sur des serveurs, avec la possibilité de consulter l'historique et de l'effacer. Mais un porte-parole de l'entreprise a indiqué à Wired que les appels cryptés ne le sont pas de bout-en-bout, ce qui signifie que les données pourraient être accessibles en cas de demande des autorités.

"Franchement, je serais inquiet si ce n'était pas nous qui fabriquions ces appareils", a assuré Andrew Bosworth, vice-président de Facebook en charge des produits de grande consommation (et auteur du fameux mémo interne dans lequel il expliquait que tous les moyens sont bons pour connecter les gens entre eux). L'entreprise, dont l'audience montre des signes d'essoufflement inédits en Europe et aux États-Unis depuis le début de l'année, aurait en effet beaucoup à perdre en cas de nouveau scandale sur l'utilisation des données personnelles impliquant ce type de produit.

Elle a aussi beaucoup à y gagner. Selon des données révélées ce lundi par Facebook, pas moins de 17 milliards de chats vidéo ont été dénombrés sur Messenger en 2017. Deux fois plus qu'en 2016. Et probablement moins que cette année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Facebook Réseaux sociaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795100854
Facebook lance une caméra connectée malgré les scandales sur la vie privée
Facebook lance une caméra connectée malgré les scandales sur la vie privée
Le géant américain annonce le lancement d'un écran connecté à Internet doté d'un micro et d'une caméra. Un virage matériel au timing audacieux, alors que le réseau social a toutes les peines du monde à prouver qu'il est capable de protéger les données personnelles.
https://www.rtl.fr/actu/futur/facebook-lance-une-enceinte-camera-connectee-quelques-jours-apres-son-piratage-7795100854
2018-10-08 21:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UpunRbLBSWMfUBX32tvdaw/330v220-2/online/image/2018/1008/7795103069_facebook-lance-une-enceinte-camera-a-installer-a-la-maison.jpg