2 min de lecture Connecté

Facebook : comment désactiver la reconnaissance faciale si vous l'avez acceptée

Depuis quelques jours, le réseau social demande à ses utilisateurs d'accepter ses nouvelles conditions d'utilisation et en profite pour introduire une option de reconnaissance faciale.

micro générique Clics à la une La rédaction de RTL
>
Clics à la une du 24 avril 2018 Crédit Image : iStock Editorial / Getty Images Plus | Crédit Média : Marie-Pierre Haddad | Durée : | Date : La page de l'émission
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Si vous vous êtes connecté à Facebook en Europe depuis ce week-end, vous avez très certainement vu apparaître une fenêtre vous informant de "révisions importantes et de paramètres à vérifier". Comme il l'avait annoncé, le plus grand réseau social du monde a modifié ses conditions d'utilisation pour se mettre en conformité avec le Règlement général de protection des données personnelles (RGPD) qui entrera en application en Europe le 25 mai. Facebook en a aussi profité pour réintroduire une fonctionnalité controversée. Parmi les différents éléments à vérifier dans les nouvelles conditions d'utilisation, on retrouve une option "pour activer la reconnaissance faciale".

Testée depuis le mois d'octobre aux États-Unis, cette technologie permet à Facebook de "comprendre quand est-ce que vous apparaissez sur des photos, des vidéos et dans l'appareil photo", explique le panneau d'information. L'argumentaire met aussi en avant son utilité pour lutter contre l'usurpation d'identité.

"Cela nous permet de vous protéger contre l'utilisation de votre photo par des personnes que vous ne connaissez pas, de trouver et de vous montrer des photos sur lesquelles vous êtes, mais où vous n'avez pas été identifié(e), de dire aux personnes malvoyantes qui se trouvent sur une photo ou une vidéo et de vous suggérer des personnes à identifier", poursuit la plateforme. 

Facebook incite les utilisateurs à l'accepter

En 2012, Facebook avait dû supprimer l'option dans l'Union européenne, faute d'avoir pu été en mesure de donner suffisamment de garanties concernant le consentement des utilisateurs pour la collecte de leurs données personnelles. Une action de groupe a également été lancée aux États-Unis par des défenseurs de la vie privée. Six ans plus tard, Facebook semble respecter la notion de consentement en n'activant pas la fonction par défaut et en donnant la possibilité de s'y opposer mais fait tout son possible pour influencer la décision des utilisateurs.

À lire aussi
Le Galaxy Note 10, l'iPhone 11 et le Google Pixel 4 Connecté
Idées cadeaux Noël 2019 : les meilleurs smartphones à offrir selon votre budget

Le design des pages les incite à ne pas opposer de résistance. Le bouton "accepter" est davantage mis en avant que l'option "refuser", qui n'est accessible qu'en passant par plusieurs écrans intermédiaires en cochant "gérer les paramètres de confidentialité". Au total, cinq clics sont nécessaires pour s'opposer à la reconnaissance faciale, ponctués de plusieurs rappels sur le danger représenté par l'usurpation d'identité.

Comment désactiver la fonction ?

Si vous êtes un utilisateur pressé, vous avez peut-être cliqué à plusieurs reprises sur le bouton "accepter et continuer" pour accéder rapidement au fil d'actualité du réseau social. Dans ce cas, vous avez activé la nouvelle fonctionnalité. Il est possible de faire machine arrière. 

Sur un ordinateur, il faut se rendre à cette adresse, où une section dédiée à la reconnaissance faciale a fait son apparition dans les paramètres du compte, puis répondre "Non" à la question "Voulez-vous que Facebook puisse reconnaître si vous apparaissez dans des photos ou des vidéos ?". La démarche est similaire sur mobile où la question est posée dans l'onglet "reconnaissance faciale" des paramètres du compte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Facebook Réseaux sociaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants