2 min de lecture Connecté

Facebook : plus de 210.000 Français concernés par la fuite de données

LE CHIFFRE DU JOUR - Facebook estime que les données de 211.667 comptes d'utilisateurs français sont susceptibles d'avoir été exploitées par la société britannique.

L'affaire Cambridge Analytica concernerait plus de 200.000 utilisateurs français
L'affaire Cambridge Analytica concernerait plus de 200.000 utilisateurs français Crédit : RTLnet
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et Benjamin Hue

L'ampleur du scandale Cambridge Analytica se précise et les utilisateurs français ne sont pas épargnés par l'affaire. Les premières révélations dans la presse affirmaient que 50 millions d'utilisateurs avaient vu leurs informations personnelles exploitées à des fins de marketing politique par la société britannique. Jouant carte sur table à une semaine de l'audition de Mark Zuckerberg devant le Congrès américain, le 11 avril, Facebook a réévalué ce chiffre à la hausse. Le réseau social a estimé mercredi 4 avril à 87 millions le nombre de comptes d'utilisateurs dont les données sont susceptibles d'avoir été siphonnées par Cambridge Analytica, pour l'essentiel aux États-Unis.

Pour la première fois depuis l'affaire, Facebook a indiqué que des utilisateurs français sont également concernés par cette fuite. Les données de 211.667 comptes ont pu être collectées illégalement dans l'Hexagone par Cambridge Analytica, estime le réseau social. Dans les faits, 76 personnes ont installé l'application incriminée, "This is your digital life", qui proposait un questionnaire psychologique visant à récupérer les données des utilisateurs Facebook pour les transmettre à Cambridge Analytica en 2015. Par le jeu des autorisations accordées aux applications tierces, la société a également collecté des informations concernant les amis des personnes qui ont effectué le test. 

Des données utilisées pour faire élire Donald Trump

Au total, l'application "This is your digital life" a été téléchargée par 270.000 personnes à travers le monde. Le questionnaire développé par un psychologue russe en 2014 a notamment permis à Cambridge Analytica de constituer une précieuse base de données avant d'être embauchée par l'équipe de campagne de Donald Trump. Selon le New York Times et le Guardian, les informations ont été mises à contribution dans le développement d'un logiciel capable de prédire et d'influencer le vote des électeurs américains en 2016.


Attaqué sur les bases du modèle économique de Facebook, qui repose sur l'exploitation des données personnelles, Mark Zuckerberg n'en finit pas de réagir. Le milliardaire a poursuivi sa tournée des excuses mercredi 4 avril et annoncé une série de mesures afin d'améliorer la protection des données des utilisateurs de Facebook. La plupart visent à restreindre l'accès aux informations personnelles aux développeurs d'applications et de services tiers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Facebook Réseaux sociaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792899161
Facebook : plus de 210.000 Français concernés par la fuite de données
Facebook : plus de 210.000 Français concernés par la fuite de données
LE CHIFFRE DU JOUR - Facebook estime que les données de 211.667 comptes d'utilisateurs français sont susceptibles d'avoir été exploitées par la société britannique.
https://www.rtl.fr/actu/futur/facebook-cambridge-analytica-les-francais-ne-sont-pas-epargnes-par-la-fuite-de-donnees-7792899161
2018-04-05 16:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hN7ogG9WtGBxXY6CRR3aXQ/330v220-2/online/image/2018/0405/7792907832_l-affaire-cambridge-analytica-concernerait-plus-de-200-000-utilisateurs-francais.png