2 min de lecture Connecté

Facebook achète Giphy : ce que ça va changer pour Instagram et le Web

Le groupe de Mark Zuckerberg a mis la main sur la très populaire plateforme de GIF pour 400 millions de dollars. Les équipes de Giphy vont intégrer Instagram pour développer l'usage des images animées sur le réseau social.

Giphy est le premier distributeur de GIF d'Internet
Giphy est le premier distributeur de GIF d'Internet Crédit : Giphy
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Facebook s'est offert l'un des plus gros distributeurs de GIF d'Internet en achetant la plateforme Giphy pour 400 millions de dollars, soit la cinquième plus grosse acquisition de l'histoire du groupe de Mark Zuckerberg. Lancée en 2013, Giphy s'est imposée comme l'une des premières sources d'images animées en boucle que les internautes utilisent pour égayer leurs conversations en ligne, dans Messenger et Instagram notamment. 

La plateforme revendique aujourd'hui plus de 700 millions d'utilisateurs quotidiens et plusieurs milliards de GIF. En plus de Messenger et Instagram, on retrouve le moteur de recherche de Giphy dans de nombreux services tiers comme Twitter, Slack, Discord, Tinder ou iMessages, où il permet aux utilisateurs d'envoyer des GIF à leurs contacts sans quitter l'interface de ces applications.

La bibliothèque de Giphy est utilisée depuis des années par les services de Facebook, qui représentent 50% du trafic du moteur de recherche, dont la moitié pour Instagram, explique Facebook dans un communiqué. Les salariés de Giphy vont maintenant rejoindre les équipes d'Instagram pour développer l'usage des GIF au sein des fonctionnalités du réseau social. "En réunissant Giphy et Instagram, nous allons faciliter la recherche du GIF parfait et des stickers à publier dans les stories et les messages", indique Facebook. Le réseau social va aussi obtenir une connaissance plus fine de la façon dont les internautes utilisent les GIF sur des plateformes concurrentes et va pouvoir se passer des services de Tenor, une bibliothèque de GIF concurrente rachetée par Google en 2018 toujours utilisée par WhatsApp.

Pourra-t-on utiliser les GIF comme avant ?

A priori, ce mariage de raison ne devrait pas bousculer outre-mesure le paysage des réseaux sociaux. Dans un billet publié sur Medium, Giphy assure que rien ne changera pour ses partenaires et développeurs : "Les GIF, stickers, émoticônes, etc. ne vont nulle part. Nous continuerons de rendre Giphy ouvertement accessible à l'ensemble de l'écosystème", écrit l'entreprise. La tonalité est la même chez Facebook qui promet que "les utilisateurs pourront toujours télécharger des GIF", que "les développeurs et partenaires continueront d'avoir le même accès aux API Giphy" et que "la communauté créative de Giphy sera toujours en mesure de créer un excellent contenu".

À lire aussi
L'application de suivi des contacts StopCovid doit être déployée début juin coronavirus
Coronavirus : non, StopCovid ne va pas pister vos contacts

Cela dit, le passage de Giphy sous la coupe de Facebook pourrait tout de même causer quelques tensions avec certains de ses partenaires, estime le site spécialisé américain The Verge. Au regard de son engagement en faveur de la vie privée, Apple, par exemple, pourrait ne pas voir d'un très bon œil l'absorption de la plateforme par Facebook et remettre en cause l'utilisation de Giphy dans l'application Messages. Le site américain évoque également le cas de Twitter qui avait coupé l'accès d'Instagram à sa plateforme après le rachat du service par Facebook en 2012 et qu'il voit bien s'en remettre exclusivement à Tenor pour la recherche de GIF à l'avenir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Facebook Pop Culture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants