3 min de lecture Connecté

Facebook a-t-il divulgué vos données personnelles à Netflix et AirBnb ?

ÉCLAIRAGE - Une commission parlementaire britannique accuse Facebook d'avoir divulgué des informations personnelles d'utilisateurs à certaines entreprises triées sur le volet. Le réseau social se défend de toute irrégularité.

Avec plus de 2,2 milliards d'utilisateurs, Facebook est le plus grand réseau social de la planète
Avec plus de 2,2 milliards d'utilisateurs, Facebook est le plus grand réseau social de la planète Crédit : AFP
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
et AFP

Netflix, Airbnb, Lyft et d'autres entreprises ont-elles bénéficié d'un accès privilégié aux données personnelles des membres de Facebook ? Des emails internes hautement confidentiels de l'entreprise de Mark Zuckerberg dévoilés par le Parlement britannique suggèrent que le plus grand réseau social a permis à un certain nombre de partenaires d'accéder à ces informations malgré les restrictions imposées aux applications tierces depuis 2015.

Ces emails, qui s'étendent sur 250 pages, ont été saisis à l'entreprise américaine Six4Three, un développeur d'applications engagé dans une procédure juridique contre Facebook aux États-Unis. La semaine dernière, le président de la Commission sur le numérique, la culture et les médias de la Chambre des Communes a demandé à un responsable de Facebook de s'expliquer sur leur contenu. Faute de réponse, la commission a décidé de les divulguer.

Datés pour l'essentiel de 2012 à 2015, les messages sont antérieurs à l'affaire Cambridge Analytica. Ils jettent une lumière cru sur la stratégie déployée par Facebook pour triompher de ses concurrents et les dilemmes qui agitaient ses dirigeants dans une période de croissance faste pour les revenus publicitaires de l'entreprise.

À lire aussi
Google à New York économie
Google prêt à payer une éventuelle taxe française sur les Gafa

Des pratiques déloyales ?

En 2015, Facebook a changé sa politique de confidentialité afin de limiter l'accès des applications tierces aux informations personnelles de ses membres. D'après ces mails internes, le réseau social aurait cependant dressé une liste blanche de partenaires privilégiés, dont Netflix, Lyft, Airbnb ou Badoo, pour leur permettre de continuer à accéder aux informations sans restriction. En échange, elles auraient fourni à Facebook leurs propres données d'utilisation.

Une note non datée montre que les entreprises concurrentes à Facebook (dont faisait partie Vine) disposaient pour leur part d'un accès extrêmement restreint aux données utilisateurs. Cette liste aurait été validée par Mark Zuckerberg lui-même.

Un autre message relate comment, en 2015, les dirigeants de Facebook souhaitaient réussir à accéder à l'historique des appels et des SMS des utilisateurs de l'application Facebook Android, pour améliorer certaines fonctionnalités, sans nécessairement demander leur consentement. Une stratégie "assez risquée sur le plan des relations publiques", notait judicieusement un cadre, qui n'a pas empêché le réseau social de collecter ces informations pendant une brève période entre 2016 et 2017.

Selon d'autres messages, Facebook a aussi utilisé Onavo, une société d'analyse rachetée en 2013, pour conduire des enquêtes sur l'usage des applications par les utilisateurs, "apparemment à l'insu" de ceux-ci. Ces informations auraient ensuite été utilisées par la société pour déterminer ses futures acquisitions.

"La publication de ces documents est dans l'intérêt du public", a tweeté Damian Collins, le président de la Commission. "Ils soulèvent des questions importantes sur la manière dont Facebook gère les données de ses utilisateurs, sur leurs politiques en matière de collaboration avec des développeurs d'applications et sur la manière dont ils exercent leur position dominante sur le marché des réseaux sociaux". 

Facebook se défend

Le réseau social "n'a jamais vendu les données des gens" et les documents publiés mercredi "sont présentés de manière très trompeuse sans ajouter de contexte", a rétorqué un porte-parole de Facebook contacté par l'AFP. Ce porte-parole a rappelé les changements effectués par le réseau social en 2014 et 2015 pour empêcher le partage de données d'amis d'utilisateurs avec les développeurs d'applications.

"Nous n'avons jamais vendu les données de quiconque", a insisté Mark Zuckerberg, dans un long post sur sa page Facebook. "Nous avons bloqué beaucoup d'applications louches", et "imposé des restrictions à un certain nombre d'applications" a-t-il écrit. "Pour d'autres, nous avons demandé aux développeurs de fournir aux gens des moyens simples de partager leurs informations en dehors de leurs applications et sur Facebook s'ils le souhaitaient".

Facebook est empêtré dans plusieurs affaires, comme les accusations d'ingérence russe sur sa plateforme dans l'élection présidentielle américaine de 2016, mais aussi le scandale de l'exploitation par la firme Cambridge Analytica de données d'utilisateurs à leur insu à des fins politiques, de même qu'une faille de sécurité ayant conduit au piratage de millions de comptes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Facebook Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795827688
Facebook a-t-il divulgué vos données personnelles à Netflix et AirBnb ?
Facebook a-t-il divulgué vos données personnelles à Netflix et AirBnb ?
ÉCLAIRAGE - Une commission parlementaire britannique accuse Facebook d'avoir divulgué des informations personnelles d'utilisateurs à certaines entreprises triées sur le volet. Le réseau social se défend de toute irrégularité.
https://www.rtl.fr/actu/futur/facebook-a-t-il-divulgue-vos-donnees-personnelles-a-netflix-et-airbnb-7795827688
2018-12-06 21:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Q7PmscwcdxSJvFrSINZsZQ/330v220-2/online/image/2018/1123/7795678751_avec-plus-de-2-2-milliards-d-utilisateurs-facebook-est-le-plus-grand-reseau-social-de-la-planete.jpg