3 min de lecture Connecté

Facebook : 2 milliards de membres, un empire à étendre et une image à soigner

Le réseau social le plus populaire de la planète vient de franchir la barre des 2 milliards d'utilisateurs et multiplie les projets pour se forger une image communautaire plus consensuelle afin d'éloigner les critiques qui le visent régulièrement.

Mark Zuckerberg lors de la F8 Conference 2017 à San José
Mark Zuckerberg lors de la F8 Conference 2017 à San José Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Plus d'un quart de l'humanité est désormais sur Facebook. Lancé en 2004, le réseau social a annoncé avoir franchi la barre des 2 milliards d'utilisateurs, dans la soirée du lundi 27 juin. "Depuis ce matin, la communauté Facebook est officiellement composée de 2 milliards de personnes !", a déclaré Mark Zuckerberg, également co-fondateur du groupe, sur sa propre page. Le réseau social avait franchi son premier milliard d'utilisateurs actifs mensuels en octobre 2012.

Né en 2004, Facebook est devenu un géant d'internet et sa croissance ne faiblit pas, en particulier grâce à la publicité qui constitue l'essentiel de ses revenus. Son bénéfice net s'est envolé de plus de 75% à 3 milliards de dollars au premier trimestre, pour un chiffre d'affaires de 8 milliards, en hausse de 49%. Le groupe a aussi racheté d'autres entreprises technologiques (Instagram, WhatsApp, Oculus...), se lance dans la réalité virtuelle et dans l'intelligence artificielle

Connecter le monde et le rendre meilleur

Signe de sa volonté de se diversifier, Facebook va diffuser en direct des matches de la Ligue des champions pour les internautes américains, via la page de Fox Sports, selon une annonce faite mardi. Lundi, le groupe avait également indiqué qu'il commençait à produire plusieurs émissions, séries et jeux télévisés après s'être également lancé, en 2016, dans le commerce en ligne. 

À lire aussi
macOS Mojave est disponible depuis le 24 septembre Connecté
macOS 10.14 Mojave est disponible : les 7 nouveautés de la mise à jour du Mac

Mais Mark Zuckerberg, 33 ans, veut aller plus loin et ainsi influer sur l'image du groupe: "Nous progressons pour connecter le monde entier, et maintenant, (travaillons à) rendre le monde plus proche", à rassembler les gens, dit-il. Le patron du premier réseau social mondial veut lui donner l'image consensuelle d'une communauté et éloigner ainsi les polémiques qui surgissent régulièrement à propos des fake news, de la propagande jihadiste ou de la modération des contenus diffusés en direct.

Mark Zuckerberg a entamé au début de l'année une tournée à travers les Etats-Unis pour être à l'écoute des "espoirs et problèmes" des Américains, faisant furieusement penser à une campagne électorale. Certains médias lui prêtent d'ailleurs des vues sur la Maison Blanche d'ici quelques années, ce dont l'intéressé se défend. "C'est très important de donner aux gens des outils pour s'exprimer, de recueillir des opinions très diverses mais au-delà de cela, il faut aussi construire un socle commun, de façon à mieux progresser tous ensemble", a-t-il déclaré dans une interview récente à CNN

Un nouveau statut de média à assumer

Facebook semble vouloir devenir "davantage une communauté qu'une entreprise de technologie", estime l'analyste Brian Blau, du cabinet Gartner. Cette orientation affichée intervient alors que le réseau social est régulièrement sous le feu des critiques, accusé notamment par des gouvernements ou l'Union européenne de servir de plateforme à la propagande jihadiste.

Avec l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis fin 2016, Facebook avait aussi été accusé de permettre la propagation de fausses informations, les fameuses "fake news". Le réseau social a aussi dû faire face à des polémiques après que des meurtres ou des suicides eurent été diffusés, parfois en direct, sur le réseau. D'où le besoin pour Facebook de soigner son image.

Comme d'autres groupes technologiques, Facebook a depuis multiplié les annonces détaillant ses actions pour lutter contre les contenus litigieux (embauches de personnel, recherche, alliance avec d'autres géants technologiques comme Google ou Microsoft, collaborations avec les Nations unies ou l'Union européenne....). Facebook avait également annoncé sa volonté de collaborer avec des médias traditionnels pour lutter contre les "fake news"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Facebook Réseaux sociaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789147757
Facebook : 2 milliards de membres, un empire à étendre et une image à soigner
Facebook : 2 milliards de membres, un empire à étendre et une image à soigner
Le réseau social le plus populaire de la planète vient de franchir la barre des 2 milliards d'utilisateurs et multiplie les projets pour se forger une image communautaire plus consensuelle afin d'éloigner les critiques qui le visent régulièrement.
https://www.rtl.fr/actu/futur/facebook-2-milliards-de-membres-un-empire-a-etendre-et-une-image-a-soigner-7789147757
2017-06-28 19:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/d6VP4IzJ7Ckh5lcQf4fhSg/330v220-2/online/image/2017/0628/7789147878_mark-zuckerberg-lors-de-la-f8-conference-2017-a-san-jose.jpg