2 min de lecture Espace

La lune Europe est officiellement une candidate idéale pour héberger la vie

La Nasa vient de prouver la présence de molécules d'eau dans les geysers s'échappant de la surface d'Europe. Cette lune gelée de Jupiter cumule les facteurs de vie.

>
Water Vapor Plumes on Europa Crédit Image : Nasa |
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Il y a bien de l’eau sur Europe, l’un des lieux du système solaire les plus prometteurs pour la recherche d’une forme de vie extraterrestre. Dans un article publié le 18 novembre dans la revue Nature Astronomy, une équipe de chercheurs du centre de vol spatial Goddard de la Nasa a confirmé la présence de traces de vapeur d’eau à la surface du quatrième plus gros satellite naturel de Jupiter, situé à 600 kilomètres de nous.

Ces dernières décennies, les missions spatiales ont amassé suffisamment d’informations sur Europe pour en faire une cible d’investigation prioritaire dans la quête de traces de vie dans l'univers. Même si elle n'est pas située dans la zone d'habitabilité de sa planète, cette petite lune glacée en orbite autour de Jupiter possèderait tous les ingrédients nécessaires à l’épanouissement d’organismes vivants :  l'eau sous forme liquide, la chaleur et de la chimie organique.

Sous son épaisse croûte de glace, se cache probablement un vaste océan d’eau liquide et une intense activité tectonique. En 2016, des observations menées par le télescope spatial Hubble ont permis d’identifier des indices suggérant que cette eau glacée pouvait parfois faire irruption dans l’espace sous la forme d’immenses geysers jaillissant du pôle Sud du satellite. 

Des molécules d'eau dans les geysers d'Europe

Sur la base de ces analyses, la Nasa estimait que ces jets de vapeur pouvaient culminer jusqu’à 200 kilomètres d’altitude, soit plus de vingt fois la hauteur de l’Everest, le plus haut sommet terrien. Mais les scientifiques attendaient la confirmation qu’il s’agissait bien de jets de vapeur d’eau. C’est désormais chose faite.

À lire aussi
Le transport des quelques 480 plantations sera assuré par SpaceX. espace
En 2020, SpaceX va livrer du cannabis à la Station spatiale internationale

Les scientifiques en ont acquis la certitude en passant au crible les 3.100 kilomètres de diamètre d'Europe durant 17 nuits entre février 2016 et mai 2017 par les télescopes de l’observatoire W.M. Keck, au sommet du volcan Mauna Kea à Hawaï. En balayant la surface du satellite avec un spectromètre fonctionnant en lumière infrarouge, ils ont détecté la signature chimique de molécules d’eau dans les panaches s’échappant de la surface d’Europe. 

Lorsqu'elles interagissent avec le rayonnement solaire, les molécules d'eau émettent des fréquences spécifiques
Lorsqu'elles interagissent avec le rayonnement solaire, les molécules d'eau émettent des fréquences spécifiques Crédit : Nasa

"Les éléments chimiques essentiels (carbone, hydrogène, oxygène, azote, phosphore et soufre) et les sources d’énergie, qui constituent deux des trois exigences de la vie, sont présents dans tout le système solaire. Mais le troisième, l’eau liquide, est plus difficile à trouver au-delà de la Terre. Et même si nous n’en avons pas encore détecté directement, nous avons trouvé ce qu'il y a de mieux : de l’eau sous forme de vapeur", a expliqué Lucas Paganini, l’un des scientifiques qui a dirigé l’étude.

Ces nouvelles observations mettent aussi en évidence que ces irruptions se produisent plus rarement que ne le laissaient penser les estimations précédentes. En revanche, les quantités rejetées sont plus importantes que prévues : Europe libérerait suffisamment de vapeur d'eau pour remplir une piscine olympique en quelques minutes seulement. Cette théorie doit maintenant être étayée par la mission Clipper qui va effectuer plusieurs dizaines de survols rapprochés d'Europe d'ici à 2025 et permettre aux scientifiques de répondre aux nombreuses questions restant en suspens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Propulsé NASA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants