1 min de lecture Propulsé

Russie : pourquoi le pays va (à nouveau) armer ses cosmonautes

ÉCLAIRAGE - La Russie va armer ses cosmonautes avec un pistolet spécial censé leur permettre de se protéger des animaux sauvages en cas d'atterrissage dans un endroit reculé.

Les membres de la station spatiale internationale face au chef du Roscosmos Dmitry Rogozin en mars 2019
Les membres de la station spatiale internationale face au chef du Roscosmos Dmitry Rogozin en mars 2019 Crédit : SHAMIL ZHUMATOV / POOL / AFP
Simon Dujardin
Simon Dujardin et AFP

Toujours plus de sécurité. Le chef de l'agence spatiale russe (Roskosmos), Dmitri Rogozine, a annoncé mercredi l'armement de ses cosmonautes. Ces derniers se verront confier un pistolet spécial censé leur permettre de se protéger des animaux sauvages en cas d'atterrissage dans un endroit reculé et peu peuplé. 

M. Rogozine a d'ailleurs déclaré que l'arme en question avait déjà été testée. "Je pense que dans un an et demi, il est très, très probable" qu'elle fasse partie du kit des cosmonautes, a ajouté le chef de l'agence spatiale.

Selon M. Rogozine, il s'agit d'une version moderne du pistolet à trois canons, mis au point à l'époque soviétique. Le pistolet pourrait être intégré au kit de secours des cosmonautes une fois que les vols habités seront effectués à partir du nouveau cosmodrome russe, dans une zone reculée de l'Extrême-Orient. "Les atterrissages pourraient avoir lieu dans cette zone peu peuplée, boisée, la forêt-steppe, et les cosmonautes disent qu'il serait bien d'avoir quelque chose de ce genre dans le kit", a expliqué M. Rogozine. 

Une arme multifonction

En plus de s'en servir comme d'un outil de défense, le pistolet sera capable d'effectuer des tirs de signalement en cas d'atterrissage dans une zone reculée.

À lire aussi
Illustration astronome amateur Propulsé
Espace : une deuxième comète interstellaire découverte dans notre système solaire

Le cosmonaute russe Oleg Kononenkov, le responsable de l'équipage de l'ISS qui est récemment revenu sur Terre, a exprimé ce besoin au cours d'une conférence de presse mardi : "Il est possible que (le lieu de l'atterrissage) soit une zone sauvage et que nous ayons besoin d'un couteau spécial pour construire un abri et d'une arme à cause des animaux sauvages".

Cela fait plus de 12 ans, qu'il n'y a plus d'arme à feu dans les kits de secours des cosmonautes, depuis le retrait en 2007 du pistolet TP-82 à trois canons, qui faisait partie du kit depuis 1980

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Russie Espace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants