2 min de lecture Espace

Espace : pourquoi l’Inde a reporté sa mission lunaire à une heure du décollage

À cause d'un "problème technique", l'Inde a repoussé le lancement de Chandrayaan-2 une heure avant son décollage. Ce projet avait pour objectif de poser un robot mobile sur la Lune.

Chandrayaan-2 sur son site de lancement
Chandrayaan-2 sur son site de lancement Crédit : ARUN SANKAR / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

À New Delhi, dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 juillet, l'ambition spatiale indienne est freinée à la suite d'un "problème technique". La deuxième mission lunaire de l'Inde qui devait envoyer un atterrisseur et un robot mobile au pôle sud de la Lune, à quelque 384.000 kilomètres de la Terre, a dû être annulée.

L'agence spatiale indienne, l'ISRO, a annoncé cet échec sur Twitter au milieu de la nuit, "un problème technique a été remarqué dans le système du véhicule lanceur, une heure avant le lancement. Par mesure de précaution particulière, le lancement de #Chandrayaan-2 a été annulé pour aujourd'hui. La date du prochain lancement sera annoncée ultérieurement".

L'agence ne précise pas la nature exacte du problème, mais il a tout intérêt à être rapidement réglé. "À mon avis, si le lancement ne se tient pas au cours des 48 prochaines heures, il pourrait être repoussé de plusieurs mois jusqu'à ce que nous ayons une fenêtre de lancement opportune" a déclaré à l'AFP Ravi Gupta, ancien scientifique de l'agence militaire Defence Research and Development Organisation (DRDO).

La Lune, un intérêt international

L'Inde est réputée pour ses projets ambitieux et peu coûteux. New Delhi a investi 140 millions de dollars, soit 124 millions d'euros, pour le projet Chandrayaan (chariot lunaire en hindi). Un budget bien inférieur à celui des Américains qui, d'après CNN, auraient besoin d'une somme entre 20 et 30 milliards de dollars pour le projet Artemis.

À lire aussi
La planète Mars Propulsé
Espace : le XXIème siècle sera celui de la conquête de Mars

Ces deux projets s'inscrivent dans un contexte de regain d'intérêt international pour la Lune. L'Homme, qui l'a foulée pour la dernière fois en 1972, y prépare son retour. Le gouvernement américain a demandé à la Nasa d'y renvoyer des astronautes pour 2024
L'ISRO de son côté projette d'envoyer un équipage de trois astronautes dans l'espace d'ici 2022, ce qui serait son premier vol habité. 

Le retour sur la Lune est vu comme une étape incontournable de la préparation de vols habités vers des destinations plus lointaines, au premier plan desquelles la planète Mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Lune Inde
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798040743
Espace : pourquoi l’Inde a reporté sa mission lunaire à une heure du décollage
Espace : pourquoi l’Inde a reporté sa mission lunaire à une heure du décollage
À cause d'un "problème technique", l'Inde a repoussé le lancement de Chandrayaan-2 une heure avant son décollage. Ce projet avait pour objectif de poser un robot mobile sur la Lune.
https://www.rtl.fr/actu/futur/espace-pourquoi-l-inde-a-reporte-sa-mission-lunaire-a-une-heure-du-decollage-7798040743
2019-07-15 13:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TPQeXg55tBISWWNUK8_4LA/330v220-2/online/image/2019/0715/7798040886_chandrayaan-2-sur-son-site-de-lancement.jpg