5 min de lecture Propulsé

Espace : les découvertes et avancées les plus remarquables de 2018

L'année 2018 a été marquée par de riches découvertes et avancées scientifiques dans le domaine du spatial. De nouveaux acteurs inattendus sont également entrés en jeu.

Le système solaire (illustration)
Le système solaire (illustration) Crédit : Sipa
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Toucher le soleil, trouver de l'eau sur Mars, concevoir une nouvelle station spatiale et envoyer des Hommes en voyage dans l'espace... Les découvertes et avancées scientifiques et technologiques dans le domaine du spatial ont été nombreuses en 2018. Ces réalisations sont un rappel encourageant que les scientifiques en apprennent tous les jours davantage sur l'Univers et la vie humaine.

RTL Futur vous propose de revenir sur les principaux moments qui ont fait l'année 2018, des plaines rouges de Mars à la fraîcheur des confins du système solaire, où les missions nous permettent d'enrichir les connaissances sur notre lieu de vie, de mieux comprendre nos origines et d'accroître les possibilités techniques qui nous permettent d'aller toujours plus loin.

La planète Mars bientôt percée à jour

Si l'année 2018 a été bien remplie, elle aura néanmoins mis à l'honneur une planète en particulier : Mars, sur laquelle de nombreuses avancées ont été réalisées. Le 5 mai, la seule mission vers Mars de l'année, baptisée InSight, a été lancée. Avec pour mission d'étudier l'activité tectonique et d'essayer de percer le mystère de la formation des planètes rocheuses, InSight constitue la première station géophysique humaine sur la planète rouge. Son atterrissage réussi au mois de novembre 2018 a été largement suivi. Les premiers résultats de son sismomètre sont attendus pour 2019.

À lire aussi
Une pousse de coton a émergé à la surface de la Lune dans la sonde chinoise Chang'e 4 Propulsé
Les plantes chinoises qui ont germé sur la Lune ont finalement gelé
Le rover InSight a publié son premier selfie sur Mars le 11 décembre
Le rover InSight a publié son premier selfie sur Mars le 11 décembre Crédit : Nasa

En attendant, les scientifiques ont déjà annoncé fin juillet la découverte d'un vaste lac d'eau liquide, qui serait situé sous la couche de glace martienne. Dans la recherche de la vie extraterrestre, la découverte d'eau sur la planète rouge arrive comme un miracle, un résultat stupéfiant qui envisage que la vie aurait pu exister sur la planète il y a plusieurs millions d'années. 

Mais l'établissement d'humains sur Mars n'est pas prévu de sitôt. Mi-octobre, des chercheurs de l'université de Georgetown ont publié une étude selon laquelle vivre sur Mars pourrait être un danger pour la santé, et notamment pour le système digestif. Les rayons cosmiques, dont nous sommes protégés sur Terre grâce à l'atmosphère mais pas sur Mars, provoqueraient des tumeurs à l'estomac. Pire, une surexposition à ces rayons engendrerait même une modification de notre ADN.

L'origine du système solaire dans le viseur

Mais la planète Mars n'a pas été la seule à l'honneur cette année. Dans le reste du système solaire, les découvertes ont également été fructueuses. À la mi-août, les astrophysiciens ont annoncé avoir trouvé ce qui leur semble être la planète la plus chaude jamais découverte : Kelt-9b atteint les 4.000°C à sa surface, une température si élevée que le fer, le titane et le méthane y évoluent sous leur forme gazeuse. Cette découverte marque une nouveauté dans la recherche d'astres lointains : c'est la première fois que des métaux sont détectés sur des planètes se trouvant hors du système solaire. Par ailleurs, la Nasa a annoncé officiellement cette année partir en quête de nouvelles planètes susceptibles d'abriter de la vie extraterrestre.

kelt-9b (en rouge) à côté de son étoile Kelt-9
kelt-9b (en rouge) à côté de son étoile Kelt-9 Crédit : Nasa / concept d'artiste

Cette année a également été marquée par les voyages de sondes. L'une d'elle, Osiris-Rex, est arrivée en orbite autour de Bennuun astéroïde bien particulier puisque selon les statistiques, il pourrait s'écraser sur notre planète bleue entre 2175 et 2196. Étant donné sa taille, un impact avec la Terre pourrait provoquer de gros dégâts à cause d'une énergie cinétique de 1.200 mégatonnes (soit 80.000 bombes d'Hiroshima). Osiris-Rex est arrivée à destination, à environ 1,2 million de kilomètres de nous, au début du mois de décembre. Elle servira à étudier l'astéroïde pour comprendre les origines de la vie, mais également trouver une solution pour éviter la rencontre mortelle.

L'astéroïde Bennu a une chance sur 2700 de frapper la Terre selon les meilleures estimations
L'astéroïde Bennu a une chance sur 2700 de frapper la Terre selon les meilleures estimations Crédit : Nasa

En octobre, deux autres sondes, de la mission BepiColombo, ont décollé en direction de Mercure, la planète la plus proche de notre Soleil. Après un voyage de sept ans (et 9 milliards de km), elles auront pour mission d'étudier les planètes rocheuses, comme la sonde InSight sur Mars. Les sondes BepiColombo devront notamment se concentrer sur un énorme cratère à la surface de Mercure, le signe d'une possible collision que la planète aurait subi par le passé.

Enfin, la dernière sonde de l'année a été envoyée vers... le Soleil. Une destination exceptionnelle, bien que très risquée. Hormis la température très élevée qu'elle devra subir en permanence, la sonde Parker Solar Probe devra également faire en sorte de ne pas être aspirée par la force gravitationnelle de notre astre. Un défi technique et technologique que les scientifiques ont décidé de relever. 

La sonde Parker Solar Probe a décollé de la Terre le 12 août 2018 et arrivera au plus proche du Soleil en 2024
La sonde Parker Solar Probe a décollé de la Terre le 12 août 2018 et arrivera au plus proche du Soleil en 2024 Crédit : RTL

De nouveaux acteurs en jeu

L'année a également été marquée par l'arrivée dans le champ aérospatial et astronautique de nouveaux acteurs, dont certains assez inattendus. Après avoir écrasé sur Terre sa première station spatiale, La Chine a ainsi présentée au mois de novembre la nouvelle version de sa station spatiale, qui devrait être assemblée en 2022, en remplacement de l'actuelle station américaine. Le pays s'est également imposé comme nation spatiale à part entière grâce à l'envoi sur la face cachée de la Lune de la sonde Chang'e 4, qui fait partie d'un programme de grande envergure de cartographie de notre satellite et d'étude de ses ressources.

La réplique du futur lieu de vie de la future station spatiale chinoise
La réplique du futur lieu de vie de la future station spatiale chinoise Crédit : WANG ZHAO / AFP

Autre acteur, moins nouveau, mais dont le calendrier de cette année a été chargé : Elon Musk. Le célèbre entrepreneur américain a également franchi de grands pas dans le domaine de l'exploration spatiale commerciale. Il a commencé fort avec son roadster Tesla, lancé en février par sa Falcon Heavy (la fusée réutilisable la plus puissante du monde grâce à ses 27 moteurs). Le roadster a désormais dépassé l'orbite martienne. L'excentrique patron a aussi annoncé que sa société spatiale SpaceX emmènera, pour la première fois, des touristes en voyage dans l'espace. Le premier d'entre eux a été désigné le 18 septembre : il s'agit de Yusaku Maezawaun milliardaire japonais, qui s'accompagnera d'artistes du monde entier.

Le vol inaugural de la fusée Falcon Heavy de SpaceX a lieu le 6 février 2018
Le vol inaugural de la fusée Falcon Heavy de SpaceX a lieu le 6 février 2018 Crédit : AFP

Mais Richard Branson, le directeur de Virgin Galactic, a été plus rapide. Au mois de décembre, un vaisseau pour touristes, le SpaceShip Two, a été envoyé dans l'espace. Une première pour le commerce spatial, un domaine encore de niche et largement prisé par SpaceX, Boeing mais aussi Blue Origin, la société spatiale fondée par Jeff Bezos. 

Enfin, l'espace est également le théâtre d'une lutte d'influence entre les États. Comme le ciel, la mer et la Terre, la maîtrise de l'espace extra-atmosphérique est désormais un enjeu de souveraineté pour les armées du monde entier. Première puissance spatiale, les États-Unis investissent massivement pour conserver leur hégémonie. En retrait de la Chine et de la Russie, la France met peu à peu à jour son arsenal militaire spatial de surveillance pour maintenir son statut dans cette course à la domination.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Découverte scientifique Espace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796010103
Espace : les découvertes et avancées les plus remarquables de 2018
Espace : les découvertes et avancées les plus remarquables de 2018
L'année 2018 a été marquée par de riches découvertes et avancées scientifiques dans le domaine du spatial. De nouveaux acteurs inattendus sont également entrés en jeu.
https://www.rtl.fr/actu/futur/espace-les-decouvertes-et-avancees-les-plus-remarquables-de-2018-7796010103
2018-12-27 08:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/KZzQwS5BkABjzMQdzwF36w/330v220-2/online/image/2016/0229/7782116074_le-systeme-solaire-illustration.jpg