2 min de lecture Propulsé

Espace : les astronomes appellent à l'aide le public pour traquer les trous noirs

Un réseau d'astronomes européens appelle le grand public à l'aide pour trouver l'origine de structures complexes détectées dans l'Univers par radiotélescope.

Représentation d'un trou noir à 1,7 milliard d'années lumières de la Terre
Représentation d'un trou noir à 1,7 milliard d'années lumières de la Terre Crédit : MARK A. GARLICK / SHEFFIELD UNIVERSITY / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Vous avez toujours rêvé de faire des découvertes intergalactiques ? Vous êtes simplement passionné d'études spatiales et vous aimeriez donner un coup de main pour faire avancer la science ? Ce défi est pour vous ! Des astronomes européens appellent à l'aide le public pour comprendre l'origine de structures complexes détectées dans l'Univers. Elles seraient liées à de mystérieux trous noirs supermassifs présents au centre des galaxies. 

Le radiotéléscope LOFAR est en train de réaliser une image du "ciel radio" grâce à l'observation des ondes radio émises dans l'Univers. Si elle ne permet pas de voir directement les étoiles et les galaxies, elle permet de détecter des structures aux formes complexes, dont l'origine reste inexpliquée

LOFAR Radio Galaxy Zoo, ce nouveau programme de sciences participatives, "donne à quiconque possède un ordinateur la possibilité d'aider la communauté scientifique" à interpréter l'ensemble des informations collectés par LOFAR, explique ce mardi 25 février dans un communiqué l'Observatoire de Paris-PSL, qui exploite la partie française du réseau. 

Percer le mystère des trous noirs

"Nous observons des ondes radio issues de particules chargées, qui sont produites par des phénomènes physiques hyper violents, notamment les trous noirs", détaille à l'AFP Cyril Tasse, astrophysicien à l'Observatoire, l'un des initiateurs du projet. En effet, le radiotélescope ne détecte pas les trous noirs supermassifs, mais les jets de particules qu'il produisent.

À lire aussi
La comète Neowise passera au plus près de la Terre le 23 juillet 2020 Propulsé
Comète Neowise visible à l'oeil nu : comment la trouver dans le ciel

Les scientifiques veulent aujourd'hui localiser les tours noirs et connaître leur "galaxie hôte". C'est là que le public intervient. A l'aide d'un tutoriel vidéo, chaque participant est appelé à superposer une image radio et une image optique, et trouver ainsi la galaxie hôte du trou noir. Ou bien éliminer le scénario d'un trou noir - les jets radio pouvant aussi provenir d'autres processus comme des explosions d'étoiles. 

Une masse de données invraisemblables

"LOFAR génère des quantités monstrueuses de données (50 pétaoctets, soit l'équivalent d'une pile de DVD haute comme 40 fois la Tour Eiffel)", que les 200 astronomes ne peuvent à eux seuls interpréter, développe Cyril Tasse. "150.000 sources complexes ont besoin d'être identifiées, et elles ne peuvent l'être qu'à l’œil."

Finalement, les astronomes veulent comprendre la formation de ces trous noirs et "pourquoi il y a un trou noir au centre de toutes les galaxies", résume l'astrophysicien. Les astronomes tablent sur un million de clics. 

Lire la suite
Propulsé Espace Astronomie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants