2 min de lecture Propulsé

Nasa : cette carte du ciel pourrait bientôt servir de "GPS galactique"

L'instrument à l'origine de cette photo pourrait bientôt être développé pour devenir un "GPS galactique" pour la navigation spatiale, selon la Nasa qui a publié ce cliché le 30 mai.

Cette photo, publiée par la Nasa, montre une image de notre ciel si l'être humain était capable de voir les rayons X.
Cette photo, publiée par la Nasa, montre une image de notre ciel si l'être humain était capable de voir les rayons X. Crédit : @Nasa
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

C'est une image qui donne l'impression d'assister à une prouesse pyrotechnique. La réalité est toute autre. Cette photo, mise en ligne le 30 mai par la Nasa, est en fait une cartographie céleste, faite à partir des rayons X enregistrés pendant 22 mois par le spectroscope Nicer (NASA Interior Composition Explorer).

Embarqué sur la Station spatiale internationale, cet appareil très sophistiqué est paramétré pour rechercher les sources cosmiques toutes les 93 minutes, lors des rotations autour de la Terre. Son objectif premier : identifier les résidus d’étoiles mortes, aussi appelées étoiles à neutrons (ou "pulsars"), en scannant le ciel.

Ainsi, plus les points lumineux sont intenses, plus des rayonnements y ont été enregistrés. Et chaque arc représente chaque trajectoire cosmique repérée par Nicer. Mais le but de la Nasa à plus long terme est de répertorier l'ensemble de ces rayonnements cosmiques, dont la plupart restent encore inconnus, pour établir un "GPS galactique".

Un "système GPS galactique"

Le projet est très sérieux et fait l'objet de l'expérience "Sextant" (Station Explorer for X-ray Timing and Navigation Technology), explique la Nasa sur son site. "La synchronisation précise des impulsions de rayons X" recueillies permet de "déterminer de manière autonome la position et la vitesse de Nicer dans l'espace. En claire, "c’est essentiellement un système GPS galactique", nous-dit la Nasa.

À lire aussi
Un satellite (illustration) Propulsé
SpaceX : 60 nouveaux mini satellites lancés, les astronomes alertent sur la pollution

À terme, cette expérimentation pourrait permettre de dépasser les limites de nos frontières spatiales. Une perspective qui frôle la science-fiction : "À maturité, cette technologie permettra aux engins spatiaux de naviguer dans le système solaire - et au-delà", écrit la Nasa.

NASA
NASA Crédit : NASA
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace Station spatiale internationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants