1 min de lecture Mars

Espace : du méthane découvert sur Mars, signe d'une vie extraterrestre ?

Le robot Curiosity de la NASA a relevé "la plus grande quantité de méthane jamais mesurée au cours de la mission" sur Mars. Cela pourrait être signe de la présence d'une vie extraterrestre sur la planète rouge.

Le robot Curiosity, sur Mars, en juin 2018
Le robot Curiosity, sur Mars, en juin 2018 Crédit : Handout / NASA / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

De la vie sur Mars ? Le débat est plus que jamais ouvert après la découverte sur la planète rouge "de la plus grande quantité de méthane jamais mesurée" par le robot Curiosity. "C'est passionnant, car la vie microbienne est une source importante de méthane sur Terre"note la NASA, "mais le méthane peut également être créé par des interactions entre les roches et l'eau."

Le robot Curiosity, qui explore la planète Mars, a détecté une concentration d'environ 21 parties par milliard d'unité en volume (ppb). Cela correspond à 21 petites cuillères de méthane dans une piscine olympique de 3.000 mètres cubes d'atmosphère de Mars. Pour comparaison, il y a 1.850 ppb de méthane dans l'atmosphère terrestre

Le mystère de l'origine de ce méthane est difficile à trancher. "Curiosity ne dispose pas d'instruments capables de dire de manière définitive quelle est la source du méthane, ou même s'il provient d'une source locale située dans le cratère Gale ou ailleurs sur la planète", précise l'agence spatiale américaine. 

Une présence de méthane variable

La NASA rappelle que "l'équipe de Curiosiy a détecté du méthane à plusieurs reprises". Ils ont notamment découvert des cycles saisonniers de présence de méthane et des pics soudains, "mais les scientifiques n'en savent que très peu sur la durée de ces panaches transitoires et pourquoi ils diffèrent des modèles saisonniers". "Il doit y avoir une source relativement localisée" avaient conclu à l'époque les scientifiques. 

À lire aussi
La planète Mars espace
Mars : la Nasa pense trouver des traces de vie, mais se demande si le monde y est préparé

En juin 2018, c'étaient des échantillons de matière organique qui avaient été découverts par le robot Curiosity. "Cette étude montre en détails la découverte de composés organiques complexes et diversifiés dans les sédiments. Cela ne veut pas dire qu'il y a de la vie, mais les composés organiques sont les pierres de construction de la vie", avait alors précisé la publication.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mars Espace NASA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants