2 min de lecture Propulsé

Des astronomes dévoilent la toute première image d'un trou noir

Un consortium scientifique international a révélé mercredi la première preuve directe de l'existence des trous noirs. Le fruit des observations d'un réseau international de télescope répartis aux quatre coins du globes.

>
Breakthrough discovery in astronomy: press conference Crédit Image : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP |
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

C'est la fin d'un suspens vieux de plusieurs siècles. Des astronomes du monde entier réunis au sein du projet Event Horizon Telescope (EHT) ont présenté mercredi 10 avril la toute première photographie d'un trou noir, dont l'existence avait seulement été théorisée sur la base d'indices indirects.

L'image a été dévoilée à l'occasion de six conférences de presse organisées simultanément à Bruxelles, Santiago du Chili, Shangai, Taipei, Tokyo et Whasington. Moins spectaculaire que la reconstitution de Christopher Nolan dans Interstellar, elle montre un disque orangé flamboyant encerclant une ombre : le trou noir central de la galaxie géante M87, située à 53 millions d'années-lumière de nous. 

Cette photographie historique est le fruit d'une importante collaboration scientifique internationale. Pendant deux ans, huit télescopes millimétriques répartis aux quatre coins du globe (en France, aux États-Unis, au Chili, au Groenland, à Hawaii, au Mexique et en Espagne) ont rassemblé leurs capacités pour créer un immense télescope virtuel de 10.000 kilomètres de diamètre, un miroir géant de la taille de la Terre, et tenter d'obtenir un cliché de deux trous noirs, Sagittarius A*, situé à 26 années-lumière de nous et le supermassif M87, de la galaxie voisine, plus lointain mais beaucoup plus massif, qui s'est avéré le plus photogénique.

À lire aussi
L'espace (illustration) Propulsé
Jour de la Terre : comment lutter contre la pollution dans l'espace
Le disque d'accrétion lumineux constitué par la matière gravitant autour du trou noir a permis de distinguer sa silouhette
Le disque d'accrétion lumineux constitué par la matière gravitant autour du trou noir a permis de distinguer sa silouhette Crédit : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

L'image obtenue par l'Event Horizon Projet constitue une véritable prouesse scientifique. Fantasmés, modélisés et théorisés depuis les années 1700, les trous noirs n'avaient jamais pu être observés par un télescope.

Par définition, un trou noir est invisible. Il absorbe tout ce qui passe sa frontière, "l'horizon des événements", et aucune matière ni lumière ne peut s'en échapper. Pour l'immortaliser, les scientifiques se sont intéressés à ce qui se passe autour, le contraste avec le disque d'accrétion, la matière qui gravite autour du trou noir avant d'être absorbée. C'est cet anneau lumineux, mélange de plasma et de restes d'étoiles déchirées par l'environnement gravitationnel, qui permet de distinguer sa silhouette.

Cette publication est "la preuve la plus directe" jamais obtenue de l'existence des trous noirs, a expliqué à l'AFP Frédéric Gueth, l'un des scientifiques qui a participé à la découverte depuis l'antenne de trente mètres de l'IRAM perchée dans la Sierra Nevada espagnole. Elle confirme les modèles actuels de trous noirs en rotation. "Ce que l'on voit sur l'image, c'est l'ombre de la limite 'de non retour' du trou noir sur le disque d'accrétion brillant. L'horizon des événements est un peu plus petit que l'ombre. Et le trou noir est à l'intérieur de l'horizon des événements", précise le chercheur au CNRS. 

L'antenne de 30 mètres de l'IRAM a participé aux recherches dans la Sierra Nevada
L'antenne de 30 mètres de l'IRAM a participé aux recherches dans la Sierra Nevada Crédit : Wikimedia Commons

Les scientifiques ont déjà pu déterminer que le trou noir supermassif de M87 avait une masse 6,4 milliards de fois supérieure à celle du Soleil. Ils vont désormais s'atteler à définir la densité de la matière qui gravite autour afin de mieux comprendre le fonctionnement de son champ magnétique. Puis de nouveaux télescopes viendront garnir les rangs de l'Event Horizon Telescope qui pourra repartir traquer de nouveaux monstres galactiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797400906
Des astronomes dévoilent la toute première image d'un trou noir
Des astronomes dévoilent la toute première image d'un trou noir
Un consortium scientifique international a révélé mercredi la première preuve directe de l'existence des trous noirs. Le fruit des observations d'un réseau international de télescope répartis aux quatre coins du globes.
https://www.rtl.fr/actu/futur/en-direct-des-astronomes-devoilent-la-premiere-image-d-un-trou-noir-7797400906
2019-04-10 14:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UzL7RVoNJgyKh0cISkpaqw/330v220-2/online/image/2019/0410/7797402778_l-humanite-detient-desormais-une-preuve-directe-de-l-existence-des-trous-noirs.jpg