3 min de lecture Propulsé

Elon Musk, le milliardaire qui veut coloniser Mars

Avec son projet d'établir une ville sur Mars, le milliardaire a tenu en haleine les participants du 67ème Congrès international de l'aéronautique, mardi 27 septembre au Mexique.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
Elon Musk, le milliardaire qui veut coloniser Mars Crédit Image : DAVID MCNEW / AFP | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
103787476925100813301
Félix Roudaut

Elon Musk sait captiver son auditoire. Positionné devant un gigantesque globe représentant mars et à grand renfort de vidéos futuristes, le milliardaire a tenu en haleine les participants du 67ème Congrès international de l'aéronautique (IAC), mardi 27 septembre à Guadalajara, au Mexique. Mais si les quelques milliers de convives ont été bouche bée, c'est davantage par le projet fou du fondateur de SpaceX que par le décorum. Son plan ? Tout simplement établir une "ville" sur Mars, habitée par des humains fraîchement débarqués de fastueux vaisseaux, équipés d'un restaurant, de cabines, de jeux adaptés à l'absence de gravité et de films. Elon Musk a pensé à tout et espère un voyage "fun et excitant". 

Les yeux des explorateurs risquent cependant de briller un peut moins à l'annonce du prix prohibitif des premiers tickets. En effet, pour s'offrir un aller simple sur mars, il en coûtera 100.000 dollars. Il faut dire que le projet est ambitieux : un transport interplanétaire via des fusées réutilisables, une base fabriquant du carburant sur Mars et un millier de vaisseaux en orbite, transportant chacun 100 personnes. Mais le milliardaire compte bien tout faire pour "que cela soit abordable à presque tous ceux qui veulent y aller".

Une puissante fusée sera également nécessaire pour propulser dans l'espace des millions de tonnes de matériel et d'approvisionnement. Là encore, le Sud Africain dispose d'une solution. Sa société SpaceX travaille dans ce but à "une version élargie du Falcon 9", le vaisseau actuel de l'entreprise américaine, capable de se poser verticalement. Conscient qu'il ne pourra pas atteindre son but tout seul, le géant des High-tech de 45 ans appelle à un "immense partenariat public-privé".

À lire aussi
Le physicien Stephen Hawking est décédé le 14 mars 2018 à l'âge de 76 ans. Spécialiste des trous noirs, il est célèbre mondialement pour son best-seller "Une brève histoire du temps". Propulsé
La voix de Stephen Hawking envoyée dans l'espace pour son inhumation
>
SpaceX Interplanetary Transport System

SpaceX projette toujours d'envoyer vers la Planète rouge sa capsule inhabitée Dragon dès 2018. Un projet qui devrait ouvrir la voie à un vol habité en 2024, arrivant sur Mars en 2025. Pour que le projet soit viable, Elon Musk a indiqué qu'il fallait réduire les coûts. Aussi, la fusée mettra en orbite un vaisseau, avant de retourner sur Terre chercher un réservoir de carburant qui servira ensuite à mener le vaisseau sur Mars. Une fois sur leur nouvelle planète, les Martiens d'adoption devront construire une usine produisant du carburant à partir des ressources en méthane disponibles sur Mars, permettant ainsi au vaisseau de retourner sur Terre. 

Excès d'optimisme ?

Ce projet est-il de l'ordre du rêve ou de la réalité ? Pour certains experts, atteindre l'astre situé à 225 millions de kilomètres de la Terre pour s'y établir nécessitera une véritable prouesse technique et un budget immense. "Il est improbable que Musk soit capable d'amener des humains sur Mars en 2025", estime un John Logsdon, ancien directeur de l'institut de politique spatiale de l'Université de George Washington, qui rappelle qu'Elon Musk a déjà pêché par excès d'optimisme. À l'inverse, Leroy Chiao, spationaute à la retraite, est convaincu que le milliardaire "est capable de le faire, même s'il "se fixe des objectifs agressifs.

Toujours est-il que SpaceX n'est pas la seule à avoir placé Mars dans son viseur. La Nasa ne cache pas sa volonté d'envoyer des humains sur la Planète rouge dans la décennie 2030. Blue Origin, fondée par Jeff Bezos, directeur d'Amazon, est également sur la grille de départ. "Nous voulons que des millions de personnes vivent et travaillent dans l'espace au cours des prochaines décennies si elles le souhaitent", a déclaré Rob Meyerson, président de la société. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace Elon Musk
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785021598
Elon Musk, le milliardaire qui veut coloniser Mars
Elon Musk, le milliardaire qui veut coloniser Mars
Avec son projet d'établir une ville sur Mars, le milliardaire a tenu en haleine les participants du 67ème Congrès international de l'aéronautique, mardi 27 septembre au Mexique.
https://www.rtl.fr/actu/futur/elon-musk-le-milliardaire-qui-veut-coloniser-mars-7785021598
2016-09-28 06:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/htKt0Cdh6pPTCQzVLS4IUA/330v220-2/online/image/2016/0928/7785022259_elon-musk-le-milliardaire-a-la-tete-de-spacex-propose-de-lacher-des-bombes-sur-mars-pour-la-rechauffer.jpg