2 min de lecture Facebook

Ello, nouveau concurrent anti-pub de Facebook

Design épuré, absence d'annonces publicitaires, pseudonymes et listes de contacts distinguant les "amis" et "le bruit", les autres... Ello sort l'artillerie lourde face à Facebook.

Ello, l'anti-facebook
Ello, l'anti-facebook Crédit : Capture d'écran / Ello
Marion Dautry
Marion Dautry
Journaliste RTL

"Simple, beau et sans publicité", le slogan place d'emblée Ello, lancé en mars, dans une autre dimension. Alors que Facebook et Twitter cherchent à monétiser au maximum les profils des utilisateurs et que Snapchat et Instagram travaillent à l'introduction de la publicité, Ello nage à contre-courant.

"Votre réseau social est possédé par les publicitaires. (...) Les publicitaires achètent vos données pour vous montrer plus de publicités. Vous êtes le produit qui est acheté et vendu". Dès la page d'accueil, Ello ne laisse aucun doute : ici, pas question de faire comme les autres. En quelques jours, le site est devenu le nouvel objet de curiosité de tous les blogueurs américains. 

"Créer la vie" sans tout révéler de soi

Ello est bien un réseau social : les utilisateurs y possèdent un profil, se connectent avec d'autres personnes et partagent des images et leurs pensées. Mais, au contraire des mastodontes du secteur, les pseudonymes y sont tout à fait autorisés et les profils complètement ouverts.

Son créateur, l'écrivain, créateur de jouets et constructeur de vélo Paul Budnitz, a voulu qu'Ello soit "une place pour se connecter, créer et célébrer la vie". Avec son design très simple, Ello permet de suivre les publications des autres utilisateurs comme sur une timeline classique semblable à Twitter. Par contre, tous les profils sont ouverts, ce qui signifie qu'il n'y a aucun critère de confidentialité. L'inscription se fait sur invitation seulement.

Succès fulgurant

À lire aussi
Hesdin : le maire révoqué publie une photo de lui... aux Bahamas maires
Pas-de-Calais : le maire d'Hesdin révoqué publie une photo de lui... aux Bahamas

En moins de six mois, la popularité du nouveau réseau social a explosé. 31.000 personnes par heure demandaient à être invité la semaine dernière. La demande d'inscription provenant de marques qui veulent y créer un profil est également très forte.

Ello refuse catégoriquement la publicité, et a promis à Beta Beast qu'il n'y en aura jamais. La création d'un profil n'est pas non plus payante. Ce qui n'a pas empêché la start-up de lever 435.000 dollars (343.000 euros) en mars dernier. Le fondateur de Ello a expliqué à Endgadget que son équipe réfléchissait à la possibilité de proposer des options payantes. Pour l'instant, Ello, toujours en version béta, fonctionne grâce aux dons.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Facebook Internet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774566683
Ello, nouveau concurrent anti-pub de Facebook
Ello, nouveau concurrent anti-pub de Facebook
Design épuré, absence d'annonces publicitaires, pseudonymes et listes de contacts distinguant les "amis" et "le bruit", les autres... Ello sort l'artillerie lourde face à Facebook.
https://www.rtl.fr/actu/futur/ello-nouveau-concurrent-anti-pub-de-facebook-7774566683
2014-09-29 20:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5GnVIL1bdzeJ6ykMWA1ApA/330v220-2/online/image/2014/0929/7774567419_ello-l-anti-facebook.jpg