2 min de lecture Valérie Pécresse

Élections régionales 2015 en Île-de-France : Valérie Pécresse épinglée pour de la publicité sur Twitter

REPLAY - CLICS À LA UNE - L'équipe de campagne de la candidate à la présidence de la région en Île-de-France s'est offert de la publicité sur Twitter. Chose interdite six mois avant une élection.

micro générique Clics à la une La rédaction de RTL
>
Élections régionales 2015 en Île-de-France : Valérie Pécresse épinglée pour de la publicité sur Twitter Crédit Image : AFP | Crédit Média : Aymeric Parthonnaud | Durée : | Date : La page de l'émission
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Et on commence avec des tweets interdits. Tout n'est pas possible et surtout en période électorale. Les élections régionales approchent et il est bon de faire parler de sa candidature partout. Malheureusement pour les candidats, on ne peut pas le faire n'importe comment et en France Contrairement aux États Unis, il n'est pas possible de faire des publicités payantes, à la télévision par exemple entre les croquettes pour chien et une pub de lessive.


Nos confrères de Metronews ont cependant repéré un tweet de Valérie Pecresse avec un petit message en dessous "tweet sponsoré". Ce qui veut dire que le tweet a été payé à Twitter afin qu'il apparaisse largement sur de nombreux comptes même si l'on n'est pas abonné à la candidate en Île-de-France. Un moyen surtout utilisé par les marques. Problème : la loi interdit à un candidat d'acheter de la publicité six mois avant le scrutin. Une interdiction qui s'applique aussi "à tous les procédés de publicité couramment employés sur Internet", prévient le ministère.

L'équipe de campagne a reconnu une erreur de bonne foi. Mais Claude Bartolone a déjà annoncé qu'il avait saisi la Commission nationale des comptes de campagne. Tout ça est un peu cher payé pour avoir voulu propager ce tweet de Valérie Pécresse : "Ma boussole c'est la République où les droits des femmes ne sont pas négociables".

L'avant-première mondiale de "Spectre"

L'autre événement qui a beaucoup fait parler les réseaux sociaux c'est Spectre, le prochain James Bond. Si vous ne voulez pas vous faire gâcher l'intrigue, n'allez pas sur les réseaux sociaux parce qu'après l'avant-première mondiale à Londres et les projections presse, de nombreux critiques, journalistes etc se font un malin plaisir à révéler deux, trois choses sur les aventures de 007. Parlons donc de ce qui ne fâche pas. D'abord la sublime Léa Seydoux en robe longue dorée étincelante qui a envouté les réseaux sociaux. Même ceux qui la détestaient avant changent d'avis. Puisque nous parlons de réseaux sociaux d'ailleurs et que nous parlions de tweet sponsorisé sachez d'ailleurs qu'il faudra compter sur des Snap sponsorisé aussi. L'application de photos éphémères qui disparaissent au bout de 10 secondes et qui fait un tabac auprès des adolescents vient d'intégrer cette forme de publicité. Et la première marque à s'y mettre, c'est James Bond.

La rédaction vous recommande
À lire aussi
Valérie Pécresse, le 29 août 2019. élections municipales à Paris
Municipales à Paris : la main tendue de Valérie Pécresse à Rachida Dati

 

Lire la suite
Valérie Pécresse Élections régionales Réseaux sociaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants