1 min de lecture Angoulême

DIAPORAMA - Angoulême : un site dévoile plus de 200.000 armes préhistoriques

Quelque 200.000 silex et 400 pointes de flèches se cachaient sur l'îlot Renaudin, à Angoulême. Une véritable surprise pour les archéologues qui considèrent désormais ce site comme "exceptionnel".

Les fouilles préventives ont lieu près de la gare d'Angoulême (Charente) Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 08/11/2018
8 >
Les fouilles préventives ont lieu près de la gare d'Angoulême (Charente) Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 08/11/2018
Sur ce terrain, un centre d'affaires devrait être construit prochainement Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 08/11/2018
Les archéologues ont analysé, pendant 7 mois, plus de 2.000 m² de terrain Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 08/11/2018
Plus de 6.000 m³ de terre ont été passés au tamis Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 08/11/2018
Les archéologues, en plein travail de tamisage de la terre Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 08/11/2018
Alors que les archéologues s'attendaient à trouver des traces de faïencerie, ils sont tombés sur des silex et des pointes de flèches Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 08/11/2018
Les différents objets trouvés ont été créés sur une période s'étalant sur 4.000 ans Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 08/11/2018
Plus de 200.000 silex tels que celui-ci ont été trouvés sur le site Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 08/11/2018
1/1
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Du 9 avril au 23 novembre, des fouilles préventives sur l'îlot Renaudin, à Angoulême (Charente), sont effectuées sur une superficie de 2.000 m² (soit 6.000 m³ de terre enlevées et 1.600 tamisées) avant la construction d'un centre d'affaires près de la gare d'Angoulême. 

Les archéologues, venus pour trouver des traces d'une ancienne faïencerie, ont été surpris mercredi 7 novembre de découvrir des pièces datant de la Préhistoire, qualifiées de "rares et surtout en quantité" par l'archéologue Michel Biard, responsable d'opérations et de recherches à l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives). Quelque 200.000 silex et 400 pointes de flèches ont ainsi été trouvés par les archéologues.

Un très bon état de conservation général

Le lieu couvre 4.000 ans d'Histoire, étalés sur trois périodes différentes : celle de l'Azilien (en 11.500 avant notre ère), celle du Laborien (en 9.900) et le Mésolithique (en 8.900). Qualifié d'"exceptionnel", ce site est témoin du changement climatique du paléolithique final au mésolithique  et d'une modification dans le mode de vie des hommes de cette époque. "À Angoulême, on a la chance d'avoir un site préhistorique sur 4.000 ans qui vient nous informer sur le passage d'un climat froid à un climat tempéré", explique M. Biard. "Sur 4.000 ans, les hommes n'ont pas taillé le silex de la même façon".

À lire aussi
Un dentiste (image d'illustration) Charente
Angoulême : une dentiste condamnée pour "boucherie" sur ses patients

Une épaisse couche de tuf (une roche volcanique très tendre) a permis à toutes ces pièces de rester bien conservées dans le temps. "Ces dépôts de tuf sont venus tout couvrir", explique Grégory Dandurand, géomorphologue à l'Inrap. "On a un effet de protection qui est assez unique (...) C'est un chapeau, une cloche". 

Ces informations sont d'autant plus importantes que "les cultures de l'azilien jusqu'au mésolithique ne sont pas bien renseignées dans la région", précise M. Dandurand. Grâce à ce très bon niveau de conservation, l'îlot Renaudin pourrait devenir une référence pour d'autres sites qui manquent d'informations sur cette période de la Préhistoire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Angoulême Fil Futur Armes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795490512
DIAPORAMA - Angoulême : un site dévoile plus de 200.000 armes préhistoriques
DIAPORAMA - Angoulême : un site dévoile plus de 200.000 armes préhistoriques
Quelque 200.000 silex et 400 pointes de flèches se cachaient sur l'îlot Renaudin, à Angoulême. Une véritable surprise pour les archéologues qui considèrent désormais ce site comme "exceptionnel".
https://www.rtl.fr/actu/futur/diaporama-angouleme-un-site-devoile-plus-de-200-000-armes-prehistoriques-7795490512
2018-11-08 16:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/WofBvPhYY3ki-ZAVTCA99g/330v220-2/online/image/2018/1108/7795491023_000-1an4uf.jpg