1 min de lecture Santé Connectée

Diagnostiquer la maladie de Parkinson grâce à un clavier d'ordinateur

Il serait possible de repérer les premiers signes de la maladie de Parkinson en analysant la manière avec laquelle une personne frappe le clavier de son ordinateur. Cette méthode de détection précoce est l'oeuvre des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology.

Un ordinateur (photo d'illustration).
Un ordinateur (photo d'illustration). Crédit : Frederic J. Brown - AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

C'est une avancée qui pourrait ouvrir la voie à un diagnostic plus précoce dans la maladie de Parkinson. Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mis au point un algorithme capable de repérer les signes précurseurs de la maladie dégénérative chronique en analysant la manière avec laquelle une personne frappe son clavier. Leurs résultats ont été publiés au début du mois d'avril dans le journal en ligne du MIT.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont étudié les microfluctuations dans la façon dont l'utilisateur appuie sur les touches de son clavier pour obtenir des informations sur ses aptitudes physiques ou son état de fatigue. 

Ils ont ainsi observé une vingtaine de participants dans des contextes différents. La moitié évoluait dans un environnement diurne, parfaitement éveillés, pendant que l'autre partie accomplissait la même tâche de nuit et privée de sommeil. Dans un état de fatigue avancé, la façon de frapper les touches change : le temps de réaction est légèrement plus long.

Des études de plus grande ampleur pour confirmer les résultats

Avec un clavier capable de mesurer précisément la pression exercée par les doigts, les chercheurs espèrent pouvoir déceler les signes annonciateurs du développement de la maladie. 

À lire aussi
Le patch connecté Grapheal Connecté
Grapheal, le pansement qui repère les infections et aide à la cicatrisation

Affection neurologique dégénérative chronique, la maladie de Parkinson conduit les neurones chargés de produire la dopamine à devenir peu à peu inactifs. Cette dernière présidant l'exécution de nos faits et gestes, l'un des premiers symptômes de la maladie est la difficulté à effectuer des mouvements, ainsi que des tremblements. C'est pourquoi les troubles de l'écriture sont souvent l'un des premiers signaux de la maladie.

Forts de leurs premiers résultats, les équipes du MIT doivent désormais améliorer leur algorithme afin que celui-ci soit en mesure de distinguer la maladie de Parkinson d'autres pathologies. Des études de plus grande ampleur sont nécessaires pour y parvenir avant, peut-être, d'améliorer significativement le diagnostic de cette maladie.

Services
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Connectée Parkinson Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants