2 min de lecture Innovation

Des drones solaires pour remplacer les hélicoptères de surveillance

Un ancien ingénieur d'Airbus va commercialiser des drones écologiques fonctionnant à l'énergie solaire. Ils serviront notamment à prévenir les incendies de forêt.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Des drones solaires pour remplacer les hélicoptères de surveillance Crédit Image : ROBERT MACPHERSON / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Bastien Hauguel

Il faudra s'attendre à les voir bientôt dans le ciel. Les premiers drones solaires vont arriver sur le marché pour remplacer les hélicoptères et les avions dans le cadre de certaines missions. Une vraie avancée technologique et écologique pour plusieurs entreprises. GRTgaz va notamment pouvoir surveiller son réseau de gaz sans polluer grâce à ces appareils très légers, silencieux et qui se rechargent au soleil.

Benjamin David, un ancien ingénieur d'Airbus, a mis au point XSun, ce drone de quatre mètres d'envergure, qui ne pèse pas plus de 25 kilos. Grâce à des panneaux solaires fixés sur ses ailes, l'appareil produit son énergie et peut ainsi tenir toute une journée - la plupart des drones ont une autonomie courte de moins d'une heure. 

Après quatre ans de recherches, Benjamin David va lancer la fabrication pour commercialiser son drone, soutenu par Airbus, Dassault et la Commission européenne. XSun va être construit à Guérande, en Loire-Atlantique. 

Plusieurs missions de surveillance

Ce drone permettra notamment de prévenir les incendies de forêt. Au lieu d'envoyer un hélicoptère repérer des fumées, le drone survolera tout seul une forêt quand il fera très chaud, et préviendra si sa caméra détecte quelque chose d'anormal. L'ONF, l'office national des forêts et de la chasse, sera également en mesure de surveiller des espèces protégées - à l'heure actuelle, il faut les repérer à pied avec des jumelles. Le drone pourra également surveiller les côtes pour prévenir les pollutions maritimes

À lire aussi
Le coronavirus étudié au microscope électronique. technologie
Coronavirus : en Isère, une entreprise invente une toile virucide

Ce drone français n'est pas le seul du genre à être développé. Il existe des recherches aux États-Unis, en Israël, en Asie... Mais en France, il est seul à posséder une telle autonomie

Les drones stratosphériques

Pour remplacer les satellites, il existe par ailleurs des drones stratosphériques, qui volent à plus 20.000 mètres d'altitude. L'entreprise britannique BAE Systems en a fait voler un la semaine dernière, en Australie. Ces drones vont être capables de rester un an en l'air, sans se poser. 

Une technologie qui va permettre de développer des réseaux de communication, de surveiller les océans et les forêts, à la manière de satellites. Mais ici, il n'y a pas besoin de fusée pour les lancer. C'est également beaucoup moins cher et on ne trouve pas de débris dans l'espace par la suite. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Innovation Connecté Drones
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants