2 min de lecture Dengue

Dengue : les résultats du candidat vaccin de Sanofi sont prometteurs

Le candidat vaccin contre la dengue le plus avancé au monde confirme des résultats prometteurs dans un large essai d'efficacité.

Un moustique Aedes Aegypti vecteur de la dengue.
Un moustique Aedes Aegypti vecteur de la dengue. Crédit : JOHAN ORDONEZ / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La firme française Sanofi Pasteur a mis au point le candidat vaccin contre la dengue le plus avancé au monde. Il confirme des résultats prometteurs dans un large essai d'efficacité, publié vendredi dans la revue médicale The Lancet.

Les résultats détaillés de l'essai d'efficacité dit de phase 3, conduit dans cinq pays d'Asie, sur des enfants âgés de 2 à 14 ans ayant reçu trois doses du vaccin, confirme une réduction significative de 56,5% des cas de dengue.

Un demi million d'hospitalisations du à la dengue

Une réduction de plus des deux tiers (67%) des risques d'hospitalisation durant la durée de l'étude a de surcroît été observée, selon les chercheurs, ainsi qu'une réduction conséquente (88,5%) des cas de dengue hémorragique, forme sévère de la maladie potentiellement mortelle, qui entraîne chaque année plus d'un demi million d'hospitalisations (essentiellement d'enfants).

La dengue, parfois surnommée "grippe tropicale" est une infection virale transmise par les moustiques. La mise au point d'un vaccin contre la maladie est rendue complexe par le fait qu'il existe non pas un mais quatre types (ou sérotypes) de virus de la dengue.

Une efficacité d'ensemble de 56%

À lire aussi
Un moustique tigre (Illustration) maladies
Moustique-tigre : que faire quand vous êtes piqué ?

L'essai réalisé entre 2011 et 2013 en Indonésie, Malaisie, Philippines, Vietnam et Thaïlande, a porté sur plus de 10.000 enfants, les uns recevant le vaccin, les autres un placebo. Durant la période de l'étude, 117 cas de dengue ont été observés dans le groupe, plus nombreux, de vaccinés et 133 dans l'autre groupe démontrant une efficacité d'ensemble de 56,5%.

Cependant la protection varie selon le sérotype, de plus de 75% contre les virus de type 3 et 4, de 50% contre celui de type 1, mais elle n'est que de 35% contre le virus de type 2.

Pas de solution miracle

Dans un commentaire dans la revue, le professeur Annelies Wilder-Smith de Singapour estime qu'un vaccin qui réduit de moitié les cas annuels de dengue représenterait un "avantage important sur le plan de la santé publique", sans être pour autant une solution miracle. Le suivi des participants à l'essai se poursuivra jusqu'en 2017.

La firme française avait dévoilé fin avril dernier le résultat global de l'essai asiatique, en indiquant alors qu'elle espérait pouvoir commercialiser son vaccin en 2015.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dengue Sanofi Vaccin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants