2 min de lecture Perché

Cyprien Verseux vit dans "une des bases les plus isolées" du monde

INVITÉ RTL - Le scientifique à la tête de la station Concordia en Antarctique raconte ses conditions de vie et sa mission.

Marc-Olivier Fogiel L'Entretien du jour Marc-Olivier Fogiel
>
Cyprien Verseux vit dans "une des bases les plus isolées" du monde Crédit Image : Cyprien Verseux | Crédit Média : Philippe Robuchon | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon Journaliste RTL

Cyprien Verseux n'a que 27 ans. Malgré son jeune âge, le scientifique français dirige actuellement la station franco-italienne Concordia, perdue au milieu des glaces de l'Antarctique. Il vit dans des conditions incroyables, avec un froid extrême.

"Là, on est au milieu du plateau Antarctique. En ce moment, on est six heures plus tard par rapport à la France et on est dans un désert blanc : à des centaines de kilomètres autour de nous, il n'y a aucune plante, aucun animal, aucune construction humaine, décrit le scientifique. On est dans la zone la plus froide du monde. Pendant l'hiver, les températures peuvent descendre en dessous de -80°.

C'est pour ça qu'on est une des bases les plus isolées qu'on peut trouver : il fait tellement froid l'hiver que, pendant neuf mois, aucun véhicule ne peut nous rejoindre, donc on doit se débrouiller seuls quoiqu'il arrive".

À lire aussi
Un glacier en Antarctique environnement
Des scientifiques proposent un barrage pour empêcher la fonte des glaces

Un an dans une mission financée par la NASA

Le scientifique a fait Sup'Biotech, une grande école d'ingénieurs parisienne. Originellement astrobiologiste, Cryprien Verseux n'est pas arrivé à la tête de la station Concordia par la voie classique. "Dans le cadre de mes recherches, j'ai passé un an à Hawaï dans une mission financée par la NASA, dont l'objectif était de tester les technologies et les conditions de vie d'une mission sur Mars, raconte le jeune homme. C'est grâce à cette mission que j'ai été recruté pour Concordia comme glaciologue, avant d'être sélectionné comme chef de station".

Cyprien Verseux travaille notamment pour le projet EPICA pendant l'été. Cela consiste à creuser la glace pour regarder l'atmosphère qui est piégée dedans. "Plus on va profondément, plus on peut remonter le temps et grâce au projet EPICA, les glaciologues ont pu creuser jusqu'à plus de 3 km de profondeur, explique le scientifique. Ils ont remonté le temps jusqu'à il y a 800.000 ans et c'est entre autre grâce à ça que l'on sait que les niveaux de gaz à effet de serre n'ont jamais été aussi élevé dans les 800.000 dernières années".

Cyprien Verseux devrait rester dans la station au moins jusqu'à fin décembre, les contraintes logistiques et climatiques étant telles que la date de retour pourrait varier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Perché Futur Concordia
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793966241
Cyprien Verseux vit dans "une des bases les plus isolées" du monde
Cyprien Verseux vit dans "une des bases les plus isolées" du monde
INVITÉ RTL - Le scientifique à la tête de la station Concordia en Antarctique raconte ses conditions de vie et sa mission.
https://www.rtl.fr/actu/futur/cyprien-verseux-vit-dans-une-des-bases-les-plus-isolees-du-monde-7793966241
2018-07-02 20:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MhVP42NE5SNZMvEknuLX3Q/330v220-2/online/image/2018/0703/7793981764_cyprien-verseux.jpg