2 min de lecture Connecté

Coronavirus : comment va fonctionner StopCovid, le projet d'application du gouvernement

ÉCLAIRAGE - Le gouvernement planche sur une application de traçage numérique, nommée StopCovid, qui serait utilisée après le confinement.

>
Coronavirus : 4 questions pour tout comprendre sur le projet d'application du gouvernement Crédit Image : AFP | Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date :
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
édité par Esther Serrajordia

C'est officiel, le gouvernement travaille sur la mise en place d'une application de traçage numérique StopCovid, qui devrait aider à maîtriser l'évolution de l'épidémie notamment au moment du déconfinement. 

L'idée, c'est de repérer le plus rapidement possible les personnes contaminées et les cas contacts, c'est-à-dire les personnes qu'elles ont pu croiser et à qui elles ont pu donner le virus, pour les inciter à se faire tester, et, si elles sont positives, à se confiner pour ne pas contaminer à leur tour. Le but, c'est d'éviter que l'épidémie reparte quand les mesures du confinement auront été levées. 

Mais, contrairement à certains endroits comme Taïwan ou la Corée du Sud qui ont imposé ce système à leur population, le gouvernement proposera un suivi sur la base du volontariat, afin de respecter la vie privée de la population. 

1. Comment fonctionnera cette application ?

Elle utilisera le bluetooth, cette technologie sans fil qui permet de repérer tous les smartphones autour de vous dans un rayon de quelques mètres.

À lire aussi
L'application de suivi de contacts StopCovid, disponible le 2 juin coronavirus
StopCovid : attention à ne pas télécharger l’application catalane

La signature de ces smartphones, c'est une forme d'identification sous la forme d'un code, sera stockée dans un historique, et si le propriétaire de l'un de ces appareils qui lui aussi a téléchargé cette application est infecté par le Covid-19, vous serez alerté, vous recevrez une notification qui vous dira : vous avez été en contact avec quelqu'un positif au Covid-19, testez-vous et si besoin confinez-vous, soignez-vous. 

2. Pourquoi avoir choisi le bluetooth ?

Parce que le bluetooth est la technologie la moins intrusive, la plus respectueuse de notre vie privée. Il ne permet pas de savoir où vous étiez quand vous avez été en contact avec une personne malade, ce qui n'est pas le cas du GPS ou de la géolocalisation par les antennes relais des opérateurs. Ce type de tracking là ne respecte pas le règlement européen sur les données personnelles, ni notre vie privée. 

3. Est-ce qu'on utilise ce type d'application à l'étranger ?

Oui, par exemple, Singapour utilise une application qui fonctionne sur le même principe avec le bluetooth. L'Allemagne en teste une similaire. En Chine, à Taïwan, c'est la géolocalisation qui a été préférée, elle permet aussi de contrôler que les gens respectent le confinement puisqu'on les suit à la trace toute la journée. 

4. Comment faire pour que cela fonctionne bien ?

Non, ce sera sur la base du volontariat, mais, évidemment, pour que ça fonctionne bien, il faudrait qu'un maximum de personne l'adopte. Pour rassurer les futurs utilisateurs, les données bluetooth ne devraient être gardées que quelques jours, le temps de l'incubation, et seront ensuite effacées. On saura dans quelques semaines si le gouvernement donne suite à ce projet mais, de toutes façons, d'autres acteurs privés travaillent sur ce type d'application. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Coronavirus Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants