2 min de lecture High-tech

Comment WhatsApp va partager vos données avec Facebook pour améliorer sa rentabilité

La messagerie propriété de Facebook a mis à jour ses conditions d'utilisation pour générer plus de revenus grâce à un meilleur ciblage publicitaire de ses utilisateurs.

L'application Whatsapp permet d'envoyer sans frais des SMS, des vidéos, des messages vocaux et des photos à ses contacts
L'application Whatsapp permet d'envoyer sans frais des SMS, des vidéos, des messages vocaux et des photos à ses contacts Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Deux ans après, les inquiétudes exprimées par les défenseurs des libertés et de la vie privée lors du rachat de WhatsApp par Facebook sont en passe de se réaliser. Le service de messagerie racheté par l'entreprise de Mark Zuckerberg contre 20 milliards de dollars a annoncé sur son blog jeudi 25 août une mise à jour de ses conditions d'utilisation qui devrait lui permettre de commencer à monétiser l'accès à son milliard d'utilisateurs. 

La nouvelle politique de confidentialité de WhatsApp permet ainsi aux entreprises de contacter les utilisateurs de la messagerie pour passer des commandes, effectuer des transactions, obtenir des informations, planifier des rendez-vous ou proposer des offres promotionnelles. En revanche, WhatsApp n'autorise toujours pas les bannières de publicité de tiers indépendants et mise donc sur les ponts jetés entre les entreprises et sa base d'utilisateurs pour générer des revenus. 

Un voile persiste sur les modalités des interactions entre les marques et les utilisateurs. Il n'est pas par exemple pas précisé si les messages des entreprises seront clairement identifiés, classés dans une section spécifique et si l'utilisateur pourra choisir de ne pas entrer en contact avec elles.

WhatsApp pourra aussi partager votre numéro avec Facebook

Autre nouveauté de la mise à jour, WhatsApp aura désormais la possibilité de partager le numéro de téléphone de ses utilisateurs avec Facebook afin de leur suggérer des amis, des contenus du réseau social et afficher des publicités et des offres ciblées. Concrètement, la messagerie pourra partager des informations relatives à ses utilisateurs avec "la famille d'entreprise de Facebook", à savoir le réseau social, Facebook Payments, Instagram, Oculus et quelques autres filiales.

À lire aussi
La faille est apparue sur le modèle Galaxy S10. Samsung recommande d'effacer toutes ses empreintes à l'intérieur du téléphone. High-tech
Galaxy S10 : Samsung recommande de supprimer ses empreintes après une faille

Les informations concernées sont celles relatives au compte de l'utilisateur, comme le numéro de téléphone, le nom, la photo de profil, les statuts ou les horaires de connexion, et à ses contacts, comme la liste des personnes avec lesquelles il communique. Il est possible de s'opposer à ces échanges d'informations durant 30 jours en suivant cette procédure.

WhatsApp précise que malgré cette collaboration accrue avec sa maison-mère et son écosystème, Facebook n'aura pas de droit de regard pour autant sur le contenu des messages transitant sur WhatsApp qui restent chiffrés de bout en bout. Le contenu des messages demeurera confidentiel, conformément à la promesse formulée par les fondateurs de la messagerie lors du rachat par Facebook.

La rédaction vous recommande

.

Lire la suite
High-tech Application Vie privée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants