3 min de lecture Astronomie

Comment voir l'éclipse totale du soleil le 20 mars ?

PÉDAGO - Le soleil a rendez-vous avec la lune le vendredi 20 mars 2015. Voici quelques conseils pour ne pas rater cet événement.

L'éclipse totale du 11 août 1999, visible à Paris (archives)
L'éclipse totale du 11 août 1999, visible à Paris (archives) Crédit : AFP
James Abbott
James Abbott

Si les conditions météorologiques le permettent, les Français pourront assister à une éclipse partielle du soleil le vendredi 20 mars 2015. La lune va ainsi s'aligner exactement entre la Terre et le Soleil. La France ne tombera toutefois pas dans l'obscurité totale car seulement 85% du soleil sera recouvert au maximum au dessus du pays. Il faudra se déplacer dans l'océan Atlantique pour observer ce phénomène rare.

La dernière éclipse totale en France a été observée en 1999, et une éclipse partielle en janvier 2011. Une carte interactive avec les degrés d'obscurité de chaque position du globe pour celle du 20 mars est disponible ici.

Quand ?

L'éclipse débutera le vendredi 20 mars à 7h40 dans l'Océan Atlantique. Le faisceau de l'éclipse balayera la France du Sud-Ouest au Nord-Est. Ainsi, elle sera visible à partir de 8h10 dans le Pays Basque jusqu'à 10h25 environ, et à partir de 8h28 dans le nord de l'Alsace jusqu'à 10h47. L'obscurité maximale sera atteinte aux environs de 9h45.

Les horaires dans quelques villes : 
Début de l'éclipse : Paris : 9h22, Brest : 9h13, Lille 9h25, Strasbourg : 9h27, Lyon : 9h20, Bordeaux : 9h13, Toulouse : 9h13, Marseille : 9h17.
Maximum de l'éclipse : Paris : 10h29, Brest, 10h19, Lille : 10h32, Strabourg : 10h35, Lyon : 10h27, Bordeaux : 10h19, Toulouse : 10h19, Marseille : 10h23.
Fin de l'éclipse : Paris : 11h40, Brest : 11h30, Lille : 11h43, Strasourg : 11h46, Lyon : 11h38, Bordeaux  : 11h30, Toulouse : 11h30, Marseille : 11h35.

Différentes phases de l'éclipse partielle d'octobre 2014 aux USA
Différentes phases de l'éclipse partielle d'octobre 2014 aux USA Crédit : FREDERIC J. BROWN / AFP

Où ?

À lire aussi
Un image prise par le dispositif TESS de la Nasa Propulsé
Espace : qui est Wolf Cukier, l'adolescent qui a découvert une nouvelle planète ?

La Bretagne et les côtes de la Manche seront les endroits en France où l'éclipse sera la plus visible. Brest, Le Havre, Cherbourg et Lille auront par exemple un degré d'obscurité très conséquent.

Toutefois, aucune ville ne sera dans le noir complet. La totalité du soleil n'étant recouverte seulement dans une zone allant du milieu de l'océan Atlantique au Pôle Nord. C'est dans les Îles Féroë, entre l'Écosse et l'Islande, que l'éclipse totale sera la plus visible sur la terre ferme.

Le parcours de l'éclipse totale du 20 mars 2015
Le parcours de l'éclipse totale du 20 mars 2015 Crédit : Capture d'écran IMCCE - Observatoire de Paris

Que verra-t-on ?

Il y a trois types d'éclipses. Totale, comme celle du 20 mars prochain (même si elle ne sera que partiellement visible en France). Partielle, où il n'y a aucun endroit dans le monde où le soleil est intégralement caché par la lune. Et annulaire, quand le diamètre apparent de la lune est inférieur au diamètre apparent du soleil et ne masque donc pas entièrement le soleil.

En France nous verrons donc la lune recouvrir progressivement le soleil avant de disparaître près de deux heures plus tard.

Une éclipse annulaire en Chine en 2012
Une éclipse annulaire en Chine en 2012 Crédit : STR / AFP

Quelles précautions à prendre ?

Il ne faut pas observer le soleil à l’œil nu pour ne pas risquer une lésion oculaire. De simples lunettes de soleil ne suffisent pas non plus. Des lunettes de protection spéciales aux normes européennes doivent être portées. Les détenteurs de masques à souder peuvent également s'en servir en toute sécurité.

En 1999, année d'éclipse totale, la vitesse sur autoroute a été exceptionnellement limitée à 70 km/h par endroits en France. De telles mesures ne sont pas encore prévues cette année.

Une jeune fille observant une éclipse près de Los Angeles
Une jeune fille observant une éclipse près de Los Angeles Crédit : FREDERIC J. BROWN / AFP

Quelles incidences ?

L'éclipse partielle du soleil du 20 mars mettra à l'épreuve le système électrique européen en réduisant considérablement la production photovoltaïque, a prévenu une étude publiée par le secteur. Certains experts craignent un black-out alors que près 10% de l'énergie provient de l'énergie solaire, toutefois les capacités de compensation avec l'énergie nucléaire devrait suffire, réduisant cette éclipse un rôle de test géant.

Les prochaines éclipses

La prochaine éclipse totale sera visible en Asie du Sud-Est le 9 mars 2016. Pour en voir une en France, il faudra attendre le 3 septembre 2081. Elle passera d'une ligne allant de la Bretagne à l'Alsace en passant par Paris.

Les prochaines éclipses partielles observables de France auront lieu le 25 octobre 2022, le 29 mars 2025 et le 12 août 2026. Cette dernière devrait être particulièrement bien visible vu que l'Espagne figure dans l'axe d'obscurité totale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Astronomie Éclipse Sciences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants