2 min de lecture How To

Comment se protéger du virus Eko qui se répand sur Facebook Messenger

Il prend la forme d'une vidéo postée par un ami, utilise votre nom et votre photo de profil pour mieux vous tromper et permettre aux pirates d'accéder à vos informations personnelles.

Facebook, le deuxième site le plus consulté au monde
Facebook, le deuxième site le plus consulté au monde Crédit : KAREN BLEIER / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Vous ne le connaissez sans doute pas par son petit nom mais vous avez très certainement déjà eu affaire à lui. Ces dernières 48 heures, de nombreux utilisateurs de Facebook ont été victimes du nouveau virus qui circule sur la messagerie instantanée Messenger. Baptisé Eko, il prend la forme d'une vidéo postée par un ami dans une fenêtre de discussion de Messenger et utilise votre nom et votre photo de profil pour mieux vous tromper. 

Le lien redirige vers une fausse page YouTube nommée "xic.graphics". En cliquant sur la vidéo, l'utilisateur se voit proposer de télécharger et d'installer une extension de Chrome pour la lire sur son navigateur. Si vous êtes arrivés jusqu'ici, ne cliquez pas. Pour voir à quoi il ressemble, un utilisateur a capturé en vidéo le scénario du virus.

>
Attention ! Voilà un nouveau virus sur Facebook

Le logiciel contient en réalité un virus de type "malware", ou cheval de Troie. Il permet à un virus de s'introduire dans votre ordinateur et de l'infecter. Une fois dans les tuyaux, le mouchard peut collecter les informations qu'il souhaite, de vos mots de passe à vos coordonnées bancaires, et les utiliser pour vous envoyer des factures et fausses demandes de paiement (phishing). Il pourra ensuite envoyer des messages du même type à vos contacts pour les infecter à leur tour. 

Si vous avez téléchargé l'extension en question, tout n'est pas perdu. Il vous faut aller dans les paramètres de votre navigateur, sélectionner le menu "Extensions", repérer l'extension "Eko" puis la supprimer. Ensuite, changez votre mot de passe Facebook et effectuez un scanner de votre système à l'aide d'un antivirus. Vous pouvez aussi prévenir vos amis susceptibles d'avoir été dupés.

À lire aussi
il est souvent presque aussi coûteux de faire réparer que d'acheter un nouvel appareil. (illustration) Connecté
Smartphone Android volé ou perdu : comment effacer ses données à distance

Contacté par le HuffPost, Facebook affirme être au courant de la situation et proposer une solution aux utilisateurs infectés par le virus. Ces derniers doivent recevoir une notification leur indiquant s'ils sont concernés par le problème. Le réseau social leur proposera alors de scanner gratuitement leur navigateur à l'aide d'un antivirus partenaire afin de repérer les éventuels outils malveillants.

Le problème a été jugé suffisamment sérieux pour que le ministère de l'Intérieur publie un message sur Facebook afin de mettre en garde les utilisateurs du réseau social.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
How To Facebook Réseaux sociaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants