2 min de lecture Apple

Comment mieux protéger ses données stockées dans le cloud

ÉCLAIRAGE - La diffusion de photographies de célébrités nues pose la question de la protection des fichiers enregistrés sur le cloud.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Comment mieux protéger ses données stockées dans le cloud Crédit Image : Frederic J. Brown - AFP | Crédit Média : Sophie Jousselin | Durée : | Date :
La page de l'émission
Romain Renner
Romain Renner
et Sophie Joussellin

Depuis plusieurs années, le cloud computing, abrégé en "cloud", donne la possibilité de stocker des fichiers (musiques, textes, vidéos, etc) dans un espace qui permet de les consulter depuis n'importe quelle machine, ordinateur ou smartphone.
 
Si cette technologie offre une grande liberté à ses utilisateurs, débarrassés des clés USB, cartes mémoire et autres disques durs externes, elle les expose toutefois à quelques dangers. Le premier d'entre eux est le piratage des données dont Jennifer Lawrence et plusieurs autres célébrités ont récemment été les victimes, leur photographies intimes ayant été dévoilées sur Internet.

Des codes de sécurité sophistiqués

C'est pour cela qu'il est notamment déconseillé de stocker des données trop personnelles (photos intimes, documents de travail confidentiels, codes bancaires, etc) sur le cloud et de les protéger avec un mot de passe dit "compliqué". Comprendre : différent de "12345", sa date de naissance ou son prénom.

Certaines plateformes proposent également des systèmes de protection plus évolués. Le trousseau iCloud d'Apple génère par exemple deux clés de sécurité, l'une privée et l'autre publique. Il est donc normalement impossible de pénétrer dans un cloud sans un mot de passe et une cooptation d'un appareil déjà intégré dans le partage de fichiers. Il est même possible d'obtenir un code de sécurité généré aléatoirement dont la longueur complique le hacking.

Crypter ou ne pas partager

Ces mesures de sécurité n'ont pourtant pas empêché de nombreux comptes d'être piratés et des fichiers volés. Reste alors la solution du cryptage des données. Des logiciels tels que WualaBoxcryptor et SpiderOak permettent d'encoder des documents et rendent leur ouverture impossible pour quiconque ne possède pas de quoi les décrypter. À condition évidemment de bien conserver son mot de passe.

À lire aussi
Les logos des GAFA, acronyme de Google, Apple, Facebook et Amazon économie
Taxe Gafa : les géants du numérique se préparent face aux concurrents chinois

Le moyen le plus sûr de ne pas voir ses données personnelles être volées ou diffusées sur Internet reste encore leur conservation dans un appareil unique et la non utilisation de la technologie cloud. Il suffit tout simplement de le désactiver.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Apple Jennifer Lawrence Internet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774046936
Comment mieux protéger ses données stockées dans le cloud
Comment mieux protéger ses données stockées dans le cloud
ÉCLAIRAGE - La diffusion de photographies de célébrités nues pose la question de la protection des fichiers enregistrés sur le cloud.
https://www.rtl.fr/actu/futur/comment-mieux-proteger-ses-donnees-stockees-dans-le-cloud-7774046936
2014-09-01 13:44:44
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IVgp_HMKowpNUNEPkQMaDw/330v220-2/online/image/2014/0512/7771903247_un-ordinateur-photo-d-illustration.jpg