1 min de lecture Connecté

"Chouette", le drone qui permet aux viticulteurs de surveiller leurs vignes

La start-up "Chouette" a mis au point un drone qui se révèle un outil précieux. Il permet aux professionnels du vin de mieux gérer leur vignoble et de réduire l'usage des pesticides.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
"Chouette", le drone qui permet aux viticulteurs de surveiller leurs vignes Crédit Image : AFP / Éric Féferberg | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

C'est un drone blanc que le vigneron pilote avec son téléphone portable. Il le fait décoller et atterrir. Ce drone est équipé d'une caméra très précise qui va remplacer les yeux du viticulteur.

Pour surveiller 5 hectares de vignes à pied, pour tout contrôler, il faut en principe une bonne journée. Ce drone va faire la même chose en une heure. Il va envoyer ses images sur un serveur. L'intelligence artificielle va analyser les couleurs et repérer des maladies, comme le mildiou ou la flavescence dorée.

Ensuite sur son portable, l'agriculteur reçoit des cartes avec, en couleur, les petites taches de mildiou. Il va détecter la maladie dès qu'elle arrive et traiter la vigne au bon moment. Les économies de pesticides sont importantes (jusqu'à 20%).
La start-up Chouette travaille déjà pour des nombreux châteaux. Un drone coûte 3.500 euros, mais il est amorti assez vite avec les économies de pesticides.

Les drones révolutionnent l'agriculture

Les drones sont en train de révolutionner l'agriculture. Ils sont utilisés aussi par les céréaliers. Sur les champs de blé ou d'orge, ils indiquent s'il faut rajouter de  l'engrais, si les plantes ont soif.

À lire aussi
Les écouteurs sans-fil AirPods d'Apple sont vendus 179 euros Connecté
Apple devrait lancer des AirPods Pro à la fin du mois

Les éleveurs commencent eux aussi à surveiller  leurs troupeaux, pour aller contrôler si tout va bien chez une vaches prête à vêler ou détecter un animal qui boite.

Certains bergers envisagent même d'utiliser les drones pour remplacer les chiens de troupeaux. Grâce au bruit de l'appareil et en le pilotant avec astuce, ils espèrent réussir bientôt à faire rentrer le troupeau à la bergerie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Environnement Viticulture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants