3 min de lecture High-tech

Chiens et chats surveillés de près avec les objets connectés

De plus en plus d'objets connectés permettent de localiser les animaux à distance et de surveiller leur état de santé.

Un chien et un chat (image d'illustration)
Un chien et un chat (image d'illustration) Crédit : AFP / Archives, Janek Skarzynski
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Du sport au bien-être, en passant par la domotique et la santé, les domaines d'application des objets connectés sont légion au sein d'un secteur que les analystes voient générer plus de 20 milliards d'objets à travers la planète à horizon 2018. En marge de ce marché porteur, de plus en plus d'entreprises s'intéressent à un segment de niche : les objets connectés pour animaux de compagnie qui permettent à leurs maîtres de les surveiller à distance. 

Gandhi est un adorable labrador noir mais il est fugueur. Sa maîtresse Alienor a trouvé la solution : un collier GPS pour le pister via une application mobile dès qu'il s'échappe de la  maison ou en promenade. Le collier GPS permet de localiser son animal à distance et de voir les parcours qu'il a effectués.

Le Big Brother des animaux

"J'ai acheté ce collier GPS, il y a trois mois car j'ai récupéré plusieurs fois Gandhi à la gendarmerie. Il a même manqué de se faire écraser sur la voie ferrée", raconte Alienor Rolland qui vit à la Celle-Saint-Cloud (Yvelines) à l'orée d'un bois. "Quand il se sauve, la balise m'alerte par un sms sur mon portable. La boussole m'indique sa position et je n'ai plus qu'à aller le chercher", explique la jeune femme pour qui "les promenades sont désormais plus sereines !"

À lire aussi
La Game Boy, première console portable de l'histoire, fête ses 30 ans jeux vidéo
VIDÉO - Jeux vidéos : la Game Boy fête ses 30 ans

Cet été sur son lieu de vacances, elle définira une zone de sécurité pour son chien, comme à la maison. Sur son site animalier Wamiz Adrien Ducousset met en ligne une dizaine de fabricants d'objets connectés de ce type pour chiens et chats à dispositions des internautes.

"Aujourd'hui, sur le marché français, il n'y a que deux produits, le GPS et la caméra de surveillance mais des nouveautés sur ce créneau devraient arriver dans les mois ou années à venir", estime-t-il car "l'homme est très attaché à sa bête, il veille à son bien-être et a du mal à rester éloigné de lui". Les caméras à domicile sont connectées par wifi. On peut voir ce que fait le chien ou le chat en notre absence et certains modèles permettent même de parler à sa bête à distance. 

Un intérêt médical

Alice Armand a installé dans son appartement parisien une caméra D-Link pour surveiller Banshee, sa chatte noire caractérielle âgée de 12 ans à la santé fragile. "La caméra, c'est un peu le big brother des animaux !", plaisante la jeune femme de 36 ans qui travaille à 10 minutes de son domicile. 

"À mon bureau, je surveille Banshee sur mon ordinateur, surtout avec la canicule au cas où elle ferait un coup de chaleur", explique-t-elle. "C'est un outil de surveillance multiple. Je vois si ma minette va boire quand il fait 45 degrés, si elle fait bien ses besoins dans sa caisse, sinon je  mets mon casque USB et la houspille. Et je regarde si elle n'est pas en détresse respiratoire et ne fait pas de crise d'épilepsie. Dans ce cas je file à la maison", commente Alice Armand. La vétérinaire Céline Moussour confirme l'utilité de la caméra d'un point de vue médical. "On peut surveiller le nombre de fois où les chats qui ont des problèmes rénaux vont uriner et adapter leur traitement", cite-t-elle en exemple. 

La caméra peut aussi réconcilier les voisins. "J'ai eu le cas d'une cliente, dont la chienne aboyait et créait des problèmes avec un voisin de palier. Sa maitresse l'a filmée et a découvert qu'elle aboyait seulement quand il y avait du bruit. Elle a montré la vidéo à ses voisins et le climat s'est apaisé", raconte-t-elle. La vétérinaire déconseille toutefois d'équiper un chat d'un collier GPS car le greffier grimpe partout et peut rester accrocher à un arbre. Selon Adrien Ducousset, les chasseurs sont les premiers à avoir utilisé des colliers munis de balises pour leurs chiens fugueurs mais ils étaient moins sophistiqués. 

Beaucoup de projets prometteurs

Ces objets connectés sont toutefois onéreux. Il faut compter entre 150 et 250 euros pour un collier GPS et prévoir un abonnement de 5 à 10 euros par mois  et presque autant pour une caméra de surveillance. Dans un pays, champion d'Europe de la possession animale, à l'avenir, Félix et Médor seront de plus en plus près de leur maître en leur absence grâce aux nouvelles technologies. 

"Il y a beaucoup de projets très prometteurs qui vont permettre de grandes interactions à distance, comme un laser que l'on pourra commander avec une caméra pour jouer avec son chien et son chat ou un distributeur de croquettes qui déclenchera l'alimentation pour son animal quand on partira en vacances", assure M. Ducousset. 

La rédaction vous recommande
Services
Lire la suite
High-tech Objets connectés Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779197362
Chiens et chats surveillés de près avec les objets connectés
Chiens et chats surveillés de près avec les objets connectés
De plus en plus d'objets connectés permettent de localiser les animaux à distance et de surveiller leur état de santé.
https://www.rtl.fr/actu/futur/chiens-et-chats-surveilles-de-pres-avec-les-objets-connectes-7779197362
2015-07-27 08:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NUYIgR42sHhIp9xN4ZN9rw/330v220-2/online/image/2014/0817/7773759124_un-chien-et-un-chat-image-d-illustration.jpg