3 min de lecture Connecté

CES 2018 : pourquoi il faut suivre le plus grand salon high-tech du monde

Le futur de l'électronique grand public et de l'innovation s'affiche cette semaine à Las Vegas où plus de 4.000 start-up et multinationales se sont données rendez-vous pour présenter leurs derniers produits.

Plus de 4.000 exposants étaient présents au CES de Las Vegas en 2017
Plus de 4.000 exposants étaient présents au CES de Las Vegas en 2017 Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Le plus grand salon dédié à l'électronique grand public au monde ouvre ses portes cette semaine. Du 8 au 12 janvier, le Consumer Electronic Show (CES) invite à Las Vegas les principaux acteurs technologiques et les jeunes pousses du secteur pour faire le point sur les dernières tendances du marché. L'édition 2017 a battu des records d'affluence avec plus de 184.000 visiteurs venus à la rencontre des 4.000 exposants répartis entre les halls immense du salon et les hôtels surplombant le Strip sur Las Vegas Boulevard.

Venir à Las Vegas présente plusieurs intérêts pour les marques. Elles peuvent y présenter leurs nouveautés avec l'assurance de capter l'attention des milliers de journalistes dépêchés sur place. Elles peuvent prendre le pouls des professionnels du secteur en dévoilant des concepts improbables et nouer de précieux liens avec des investisseurs. Les annonces majeures ont traditionnellement lieu les jours précédant l'ouverture du salon au public.

Toujours plus d'intelligence

Le maître-mot cette année sera l'intelligence. Des voitures autonomes aux assistants vocaux, en passant par le mobilier connecté et les smartphones, tous les objets ont désormais vocation à prendre des décisions par eux-mêmes et à communiquer entre eux, dessinant un quotidien toujours plus connecté, articulé autour de l'anticipation des moindres besoins des utilisateurs.

Portée par le succès des enceintes intelligentes comme Amazon Echo et Google Home, la commande vocale devrait être omniprésente dans les allées du salon. De nombreux constructeurs investissent le créneau, des produits basiques aux enceintes haut de gamme pour mélomanes, en attendant l'arrivée du HomePod d'Apple et la mise à jour de l'assistant virtuel de Samsung, Bixby. Le jeu en vaut la chandelle : il s'agit d'implanter leur univers directement dans le foyer des consommateurs.

La voiture autonome vers la commercialisation

À lire aussi
Le Jetson identifie une personne grâce aux battements de son coeur Connecté
Jetson, le laser qui nous identifie grâce à nos battements de cœur

Sur fond de progrès de l'intelligence artificielle, le CES prend au fil des années les traits d'un salon automobile. Les assistants vocaux devraient faire leur entrée dans de nombreux modèles pour en faire des voitures intelligentes et améliorer l'expérience du conducteur et des passagers. De nombreux constructeurs se sont donnés rendez-vous pour faire la démonstration de leurs avancées en matière de conduite autonome dans la dernière ligne droite avant les premières commercialisations. Les visiteurs pourront tester des navettes et taxis autonomes Navya tout le long du salon.

Même si une surprise n'est pas à exclure avec une éventuelle présentation du premier smartphone pliable de Samsung et la celle des nouveaux Xperia de Sony, le CES est traditionnellement peu fertile en annonces du côté des téléphones. Les discussions se concentreront plutôt sur le développement du réseau 5G, qui promet une vitesse 100 fois supérieure à l'actuelle 4G et devra supporter les nouveaux usages de la ville intelligente autour des voitures autonomes et des nouvelles solutions d'optimisation des ressources de la cité.

Plus de 300 entreprises françaises

Malgré leur lente adoption par le grand public, la réalité virtuelle et la réalité augmentée auront encore leur mot à dire à Las Vegas, fortes de leurs débouchés multiples dans l'industrie, la santé, les loisirs (on attend une démo des lunettes Magic Leap) ou le commerce. Le format et la résolution des écrans de télévision donnera encore lieu à une surenchère marketing avec notamment un premier écran  Oled 8K chez LG. Le salon est aussi chaque année l'occasion de découvrir de nombreux gadgets insolites, dont beaucoup ne dépasseront pas le stade du prototype.

Les start-up françaises feront une nouvelle fois forte impression puisqu'elles sont pas moins de 320 à se rendre à Las Vegas pour faire la démonstration de leur savoir faire dans tous les domaines. Au sortir d'une année marquée par plusieurs cyberattaques de grande ampleur et quelques jours après les nouvelles révélations sur les failles affectant la grande majorité des microprocesseurs en circulation, les questions de sécurité et de protection des données personnelles seront difficiles à occulter pour tous les acteurs du salon, sur lequel planera également le spectre de la neutralité du net en passe d'être détricotée par l'administration de Donald Trump.

Les annonces seront à suivre sur RTL Futur à partir de lundi 7 janvier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Smartphone Jeux vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791709028
CES 2018 : pourquoi il faut suivre le plus grand salon high-tech du monde
CES 2018 : pourquoi il faut suivre le plus grand salon high-tech du monde
Le futur de l'électronique grand public et de l'innovation s'affiche cette semaine à Las Vegas où plus de 4.000 start-up et multinationales se sont données rendez-vous pour présenter leurs derniers produits.
https://www.rtl.fr/actu/futur/ces-2018-pourquoi-il-faut-suivre-le-plus-grand-salon-high-tech-du-monde-7791709028
2018-01-06 10:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zqw36-rDhhBpG1sjJ71mJg/330v220-2/online/image/2017/0109/7786657803_plus-de-3-800-exposants-etaient-presents-au-ces-de-las-vegas.jpg