2 min de lecture Électroménager

Booking : de nouvelles règles vis à vis des hôteliers

REPLAY - Depuis le 1er juillet les hôteliers ont gagné un peu d'indépendance vis à vis du site Booking. La loi Macron pourrait leur permettre d'aller plus loin.

Sophie Jousselin Innovations week-end Sophie Joussellin
>
Innovations week end du 5/07/2015 Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

Depuis plusieurs années, les relations étaient tendues entre les hôteliers sous contrat avec le site Booking.com. Au coeur du problème, il y avait les clauses qui liaient les 2 parties et qui interdisaient aux hôteliers de pratiquer des prix plus bas que sur le site de Booking. L'hôtelier n'avait pas le droit des faire des prix à ses clients que ce soit par téléphone, par mail (même si certains le faisaient) ou sur le site internet de leur propre établissement. 

Après plusieurs recours devant l'autorité de la concurrence, le site Internet de réservations d'hôtels a accepté d'assouplir ses règles et les nouvelles s'appliquent depuis le 1er juillet. Désormais, les hôteliers peuvent, quand on les contacte directement par téléphone ou par mail ou même quand on se présente directement à la réception faire un tarif plus intéressant. Par exemple, une chambre à 100 euros sur Booking peut être proposée en direct à 90 euros. L'hôtelier sera quand même gagnant puisqu'en général le site Booking retient une commission d'environ 15 à 20%.

Encore plus d'indépendance tarifaire avec la loi Macron

Quand la loi Macron aura été votée, les hôteliers vont pouvoir gérer leurs prix comme bon leur semble y compris sur leur site Internet, puisqu'une disposition en ce sens a été ajoutée à la loi par amendement. Il ne faut cependant pas s'attendre à une révolution. Ces tarifs inférieurs ne seront proposés certainement qu'en période creuse et pas systématiquement. Booking de son côté, piqué au vif a annoncé qu'il afficherait toujours les prix les moins chers du marché. On peut donc s'attendre à une probable guerre des prix.

Des plateformes de réservation toujours utiles

 Les professionnels le reconnaissent  : dans une économie mondialisée, ils ne peuvent pas se passer des sites de réservation d'hôtels s'ils veulent toucher les touristes du monde entier. Un habitant de Vladivostok, s'il a besoin de réserver un hôtel à Paris et n'en connaît aucun, trouvera très facilement un panel complet des offres dans la capitale sur une plateforme de réservations. En revanche, un client qui a une idée de l'établissement où il a l'intention de séjourner aura tout intérêt à le contacter en direct.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Électroménager
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants