2 min de lecture Info

Big Data : à quoi servent toutes nos données ?

Innovations week-end : au menu le Big Data à l'occasion du salon "Big Data Paris" qui se tient les 1er et 2 avril à Paris. Les "données massives" sont exploitées pour mettre au point des logiciels, des applications qui facilitent notre vie quotidienne ou aident les entreprises.

Le Big Data est un secteur en pleine explosion
Le Big Data est un secteur en pleine explosion Crédit : DR
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

De plus en plus on entend ou on lit l'expression "Big Data". On parle alors de "données massives" ou de "grosses données". Il s'agit de toutes les données qui sont récoltées à longueur de journée. Dans notre vie quotidienne, on crée, on produit des données en permanence : quand on paye avec une carte bancaire, on laisse des traces informatiques ; même chose quand on achète sur Internet.

De plus en plus de données

Tous les 2 ans, on crée autant de données qu'il y en a eu depuis le début de l'humanité et ça va continuer parce qu'on utilise de plus en plus d'appareils et d'objets connectés, par exemple comme les bracelets ou les montres qui surveillent notre santé et qui récoltent donc des tas d'informations

Ces données sont évidemment utilisées à des fins marketing. C'est l'utilisation la plus basique, celle peut-être qui nous touche le plus. Nos données sont collectées pour faire de la publicité ciblée : en fonction des sites sur lesquels on va, de notre sexe, de notre âge on reçoit des messages publicitaires qui correspondent à ce qu'on aime pour nous inciter à acheter. Mais l’utilisation des données massives va bien au-delà. 

Santé, sécurité, transports.... le Big Data est partout

Dans le domaine de la santé, une entreprise comme Celtipharm, collecte les tickets de caisse d'un réseau de pharmacies afin de prédire une épidémie et de la cartographier avec précision. 

À lire aussi
Les pompiers de Miraumont. pompiers
Somme : des pompiers volontaires rénovent eux-mêmes leur caserne pour la sauver

Dans le domaine des transports, le laboratoire d'accidentologie créé conjointement pas Peugeot-Citroën et Renault, à partir de données récoltées dans des véhicules équipés de capteurs essaie de comprendre ce qui se passe quelques minutes avant qu'un accident se produise, les enchaînements de gestes et d'événements qui peuvent mener à ces accidents afin de mieux les prévenir. 

Et dans notre vie quotidienne, l'exploitation des données massives permet de créer des applications très utiles : "Tranquilien" par exemple permet de savoir quels sont les trains les moins bondés en Ile de France. Cette application a été conçue en compilant des données issues de différentes sources, notamment celles de la SNCF. Elles concernent les heures d'affluence, les taux d'occupation des trains en fonction des jours de la semaine, des heures mais aussi la météo. 

Plusieurs start-up travaillent elles sur des applications qui permettent de prédire à l'avance où trouver des places pour se garer dans les villes.

Lire la suite
Info Information Les innovations de Sophie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants