2 min de lecture Propulsé

Barack Obama promet d'envoyer des hommes sur Mars dans les années 2030

Dans une tribune sur CNN, le président américain a jeté les bases de la prochaine étape du programme spatial des États-Unis.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Barack Obama promet d'envoyer des hommes sur Mars dans les années 2030 Crédit Image : AFP | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Il y a 55 ans, le 25 mai 1961, le président John F. Kennedy promettait la Lune aux Américains et lançait le programme Apollo lors d'un célèbre discours devant le Congrès. Un demi-siècle plus tard, Barack Obama a promis que l'Amérique "fera le pas de géant vers Mars" dans une génération. Dans une tribune publiée ce mardi 11 octobre sur CNN, le locataire de la Maison Blanche a fixé le prochain objectif de l'histoire de la conquête spatiale des États-Unis.

Se rappelant au bon souvenir de l'excitation suscitée par les débuts du programme spatial américain, le président américain souhaite que les États-Unis soient en mesure d'envoyer des humains sur Mars dans les quinze prochaines années et de les ramener sur Terre en toute sécurité. "Nous avons fixé un objectif clair pour le prochain chapitre de l'histoire de l'Amérique dans l'espace: envoyer des humains sur Mars dans la décennie 2030", rappelle-t-il. Avec l'ambition ultime, souligne-t-il, "d'un jour leur permettre d'y rester pendant une période prolongée". 

Une étroite collaboration avec le privé

Barack Obama a souligné la nécessité d'une coopération entre les entreprises privées et la Nasa pour y parvenir. La première collaboration portera sur la construction de nouveaux vaisseaux capable d'accueillir et de transporter des astronautes "sur des missions de longue durée dans l'espace lointain". "Ces missions nous permettront de comprendre comment les humains peuvent vivre loin de la Terre, quelque chose dont nous aurons besoin pour le long voyage vers Mars", explique-t-il. La Maison Blanche a ensuite précisé que six sociétés avaient été retenues cet été afin de fabriquer des prototypes pour des modules d'habitation pour l'espace lointain. Parmi elles, figurent SpaceX et Boeing, les deux premiers prestataires privés de transport d'astronautes vers la station internationale ISS.

Rallier la planète rouge, située à une distance de 225 millions de kilomètres de la Terre, et y vivre constituera une prouesse technologique et nécessitera un budget immense. Le milliardaire Elon Musk, fondateur de l'agence spatiale privée SpaceX, a présenté fin septembre son projet de colonisation de Mars en envoyant des humains à bord de vaisseaux équipés de cabines au prix de 100.000 dollars par personne. Il s'est fixé l'objectif d'envoyer la première mission habitée en 2024. À la tête de la société Blue Origin, le directeur d'Amazon Jeff Bezos rêve aussi d'envoyer des humains sur Mars. Il a récemment dévoilé ses plans de construction d'une gigantesque fusée mais s'est refusé à avancer un objectif dans les prochaines décennies.

De nombreux obstacles à relever avant

À lire aussi
Un satellite (illustration) Propulsé
SpaceX : 60 nouveaux mini satellites lancés, les astronomes alertent sur la pollution

Outre le financement, la conquête de Mars suppose que l'humanité sera parvenue à relever certains défis qui empêchent pour l'instant d'envisager toute colonisation interplanétaire. Les effets néfastes, notamment les radiations cosmiques, cancérigènes au-delà du champ magnétique terrestre, de longs séjours dans l'espace sur le corps humain sont encore méconnus. Une étude menée par l'Université de Californie à Irvine vient récemment de prouver que les astronautes participants à l'exploration martienne ont de grandes chances d'y laisser leur santé. Le rayonnement cosmique pourrait décupler leur anxiété et laisser des séquelles irréversibles au cerveau. L'habitat, la nourriture et l'oxygène nécessaires à la survie humaine sont aussi cités parmi les principaux obstacles et sont au coeur des travaux des scientifiques des agences spatiales.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Mars Espace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants