2 min de lecture Propulsé

Pourquoi Ariane 5 va bientôt tirer sa révérence ?

Le lanceur en fin de vie cédera sa place à Ariane 6 en 2023. Un départ à la retraite dicté par un besoin de renouvellement pour faire face à la concurrence des nouveaux acteurs privés.

La fusée Ariane a enfin pris son envol en 1979.
La fusée Ariane a enfin pris son envol en 1979. Crédit : JODY AMIET / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Depuis 1996, Ariane 5, fleuron de l'industrie spatiale européenne, a été lancé 99 fois et a mis en orbite 205 satellites. Mardi 25 septembre, le lanceur fêtera son centième vol, qui marque également le début de sa retraite.

Forte de ses années d'expérience en tant que constructeur de lanceur pour l'industrie aérospatiale, Arianespace va bientôt mettre au placard Ariane 5 pour passer à une version plus élaborée : Ariane 6. 

Ariane 5 est auréolée depuis plusieurs années d'une réputation de fiabilité. Mais l'heure de la retraite approche : trop coûteuse à produire, pas assez polyvalente, elle va devoir céder peu à peu la place, entre 2020 et 2023, à sa remplaçante Ariane 6, plus adaptée au paysage spatial mouvant et très concurrentiel de ce début de siècle, et ce, malgré la forte concurrence qu'apporte la montée en puissance des sociétés spatiales privées, tel que le géant d'Elon Musk, SpaceX et Blue Origin, la firme du PDG d'Amazon.

À lire aussi
La sonde Chang'e 4 ressemble trait pour trait à sa prédécesseure, Chang'e 3, qui a atterri sur la Lune en 2013 espace
Pourquoi la Chine veut éclairer la face cachée de la Lune

Arianespace face à une nouvelle concurrence privée

La création de la société SpaceX d'Elon Musk, menant de front lancements institutionnels et lancements commerciaux avec son Falcon 9, a bouleversé le paysage. L'Europe spatiale a réagi en décidant de construire un lanceur plus compétitif pour résister à l'arrivée sur le marché commercial des lanceurs américains, "qui, parce qu'ils bénéficient de la manne des lancements institutionnels américains, peuvent exercer une pression considérable sur les prix", précise à l'AFP Stéphane Israël, président exécutif d'Arianespace. 

Le coût de production de la prochaine version du lanceur, Ariane 6, sera 40% moins élevé que celui d'Ariane 5. Mais contrairement à son concurrent SpaceX, qui expérimente avec succès la technique révolutionnaire du lanceur réutilisable, la technologie européenne ne permet pas encore cela. Ariane 6 sera malgré tout plus performante que sa prédécesseure : son étage supérieur sera équipé d'un nouveau moteur qui sera capable de se rallumer. Cette option offrira ainsi une grande liberté pour envoyer un ou des satellites sur des orbites très spécifiques, fait valoir Stéphane Israël.

SpaceX a également détrôné Arianespace en nombre de lancements en 2017 (18 lancements pour l'Américain, contre seulement 11 pour l'Européen), et l'écart s'est creusé en 2018 : "Nous devons faire face à une concurrence d'une intensité sans précédent", reconnaît le patron d'Arianespace.

Ariane 5 cède la place

La future fusée Ariane 6, dont le vol inaugural est prévu en 2020, "bénéficiera à l'évidence d'un socle institutionnel européen", indispensable à sa réussite, ajoute Stéphane Israël. En attendant sa retraite définitive en 2023, Ariane 5 devrait être lancée un peu moins d'une vingtaine de fois. "Je pense qu'elle devrait battre d'une courte tête Ariane 4", qui a connu 116 lancements, indique-t-il. 

Ce mardi 25 septembre au soir, le spatial européen aura les yeux fixés sur elle. Et le décollage pourra être observé depuis n'importe où sur Terre puisque Arianespace a prévu une retransmission en direct

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Ariane Espace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794926236
Pourquoi Ariane 5 va bientôt tirer sa révérence ?
Pourquoi Ariane 5 va bientôt tirer sa révérence ?
Le lanceur en fin de vie cédera sa place à Ariane 6 en 2023. Un départ à la retraite dicté par un besoin de renouvellement pour faire face à la concurrence des nouveaux acteurs privés.
https://www.rtl.fr/actu/futur/ariane-5-pourquoi-le-lanceur-prendra-t-il-bientot-sa-retraite-7794926236
2018-09-25 20:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4JNEDdTFpdhw9KVSO5oDZw/330v220-2/online/image/2016/0807/7784359594_la-fusee-ariane-a-enfin-pris-son-envol-en-1979.jpg