2 min de lecture Connecté

Pourquoi Canal+ veut remplacer son décodeur par l'Apple TV

Canal+ et Apple ont mis en place un partenariat technologique permettant aux clients de la chaîne payante de louer une Apple TV dernière génération à la place du décodeur.

L'appli MyCanal est proposée par défaut sur l'Apple TV
L'appli MyCanal est proposée par défaut sur l'Apple TV Crédit : Canal +
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Canal+ veut faire de l'Apple TV son nouveau décodeur. La chaîne cryptée s'est associée à Apple pour proposer des Apple TV 4K en location à la place de son boîtier historique. Les quelque 8 millions de clients français du groupe audiovisuel pourront profiter d'une Apple TV de dernière génération en échange d'un loyer de 6 euros par mois et d'un engagement de deux ans en plus de leur abonnement à une offre Canal. L'Apple TV 4K est commercialisée en magasin à partir de 199 euros.

Ce partenariat technologique, une première pour Apple, permet à Canal+ de poursuivre sa transition numérique. Depuis les années 1980, la réception de la chaîne payante passait forcément par un décodeur décryptant ses programmes. Le groupe s'est ensuite ouvert aux fournisseurs d'accès à Internet dans les années 2000 et plus récemment aux téléviseurs connectés. 

Depuis mars, l'application MyCanal est proposée par défaut dans les Apple TV. Malgré des bugs à répétition cet automne, elle est reconnue comme l'une des plus abouties des chaînes de télévision avec une interface simple d'utilisation, le support de la 4K, la reconnaissance vocale via Siri et des fonctionnalités innovantes comme la possibilité d'afficher plusieurs chaînes ou plusieurs angles de caméra sur un même écran lors de certains événements sportifs.

Une menace pour les FAI

Cette association jette un pavé dans la mare des fournisseurs d'accès à Internet. Depuis plus de dix ans, les principaux acteurs du secteur ont basé leur stratégie sur des offres dites "triple play" où un décodeur est fourni en plus de la box haut débit pour accéder à la télévision via un bouquet de chaînes. Cela leur permet de contrôler l'ensemble de leur relation avec les abonnés et de générer des revenus moyens par abonné élevé de plusieurs dizaines d'euros. 

À lire aussi
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et son homologue allemand lors de la présentation de Gaia-X le 4 juin 2020 Connecté
Qu'est-ce que Gaia-X, le projet franco-allemand de cloud souverain européen ?

Mais à l'heure où de plus en plus d'internautes accèdent à leurs programmes à partir d'une simple connexion à Internet (via des services comme Netflix, MyCanal ou Molotov ou des clés HDMI comme Google Chromecast), le rôle du décodeur n'apparaît plus aussi essentiel. Avec l'Apple TV, Canal+ propose à ses clients une solution plus poussée que les box des opérateurs donnant accès à ses programmes et à d'autres applications. 

De son côté, Apple peut envisager accroître le nombre d'utilisateurs de son boîtier connecté dans un pays où le marché est dominé par les box des opérateurs et prendre un train d'avance sur des solutions concurrentes comme la Nvidia Shield.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Conso pratique Canal+
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants