1 min de lecture Connecté

Apple s'excuse pour avoir fait écouter des utilisateurs de Siri

La marque à la pomme demandera désormais l'autorisation des utilisateurs pour utiliser leurs requêtes dans les programmes d'amélioration de son assistant vocal Siri.

Apple ouvre Siri aux développeurs
Apple ouvre Siri aux développeurs Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Comme la plupart des entreprises technologiques, Apple est rompu aux efforts de contrition. Dernière illustration en date mercredi 28 août avec la publication d'un communiqué dans lequel la marque présente ses excuses pour avoir fait écouter des utilisateurs à leur insu par des employés travaillant pour des entreprises sous-traitantes dans le cadre d'un programme d'amélioration de la compréhension de son assistant vocal Siri. 

Épinglée par une enquête du Guardian cet été, l'entreprise américaine admet qu'elle n'a pas "respecté [ses] propres idéaux". "Et pour cela, nous nous excusons", assure-t-elle, précisant que le programme incriminé dans l'article du quotidien britannique est déjà suspendu et qu"'il reprendra qu'après un certain nombre de changements".

Apple annonce qu'il ne conservera plus par défaut les enregistrements des utilisateurs de Siri, l'assistant vocal au coeur de l'iPhone, l'iPad, l'Apple Watch et l'enceinte connectée HomePod. La marque demandera également explicitement aux utilisateurs s'ils souhaitent ou non que leurs extraits sonores soient mis à contribution pour améliorer Siri. Et seuls les employés d'Apple seront autorisés à analyser ces enregistrements à l'avenir. Selon le Guardian, Apple a licencié plus de 300 salariés travaillant pour des sous-traitants dans le cadre du programme d'amélioration des réponses de Siri.

Apple n'est pas la seule entreprise américaine critiquée pour avoir fait écouter des utilisateurs afin d'améliorer la reconnaissance vocale de son assistant intelligent. Mais l'affaire est particulièrement embarrassante pour le groupe californien qui a axé sa communication sur la défense de la vie privée ces dernières années pour mieux se démarquer de concurrents comme Google et Facebook, éclaboussés par de multiples scandales relatifs à la gestion des données personnelles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Apple Vie privée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants