2 min de lecture Musique

Apple Music : guerre des chiffres autour du service de streaming musical

Des chiffres contradictoires circulent sur la capacité d'Apple à conserver les abonnés de son service de streaming musical, Apple Music.

Apple a lancé une campagne de publicité aux États-Unis pour vanter son service Apple Music
Apple a lancé une campagne de publicité aux États-Unis pour vanter son service Apple Music Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

À l'instar de l'Apple Watch, la montre intelligente du groupe informatique américain Apple, les débuts d'Apple Music, son service de streaming musical par abonnement, sont scrutés de près par les observateurs du secteur. Si la marque à la pomme s'est jusqu'à présent bien gardée de communiquer le moindre chiffre sur le succès commercial de sa montre connectée, alimentant ainsi les spéculations des analystes, elle a indiqué début août qu'un peu plus de 11 millions de personnes avaient activé leur compte sur Apple Music cinq semaines après son lancement. Avec la moitié des 20 millions d'utilisateurs payants revendiqués par Spotify, le leader du marché, les dirigeants d'Apple se disaient alors ravis de ces premiers résultats.

La moitié des utilisateurs l'auraient laissé tomber après deux mois

Depuis, des chiffres contradictoires circulent sur la capacité d'Apple à conserver ses abonnés. Ces 11 millions de premiers inscrits correspondent aux personnes qui se sont laissées tenter par les trois mois d'essais gratuits offerts par Apple Music. Tout l'enjeu pour Apple est désormais de les faire migrer vers un abonnement payant au-delà de cette période, qui prend fin le 30 septembre. Soit via une offre à 9,99 euros par mois pour l'abonnement individuel, soit à 14,99 euros par mois pour la formule familiale. Les prochaines semaines seront décisives. 

Dans ce contexte, une étude menée par le cabinet d'analyse indépendant MusicWatch est venue ébranler les certitudes affichées par le groupe américain. Selon elle, Apple Music est loin de connaître le succès que ses fondateurs prétendent. Menée auprès de 5.000 utilisateurs âgés de de plus de 13 ans aux États-Unis, elle conclut que près de la moitié (48%) a laissé tomber Apple Music au bout de deux mois d'utilisation, sans même attendre la fin de la période d'essai. Sur les 11% d'utilisateurs d'iOS qui se sont inscrits au service, 61% auraient d'ores et déjà désactivé le renouvellement automatique de leur abonnement.

Moins de 10 millions d'abonnés payants début octobre

Pour déminer le terrain, le groupe informatique s'est empressé d'opposer ses propres chiffres. Selon eux, 79% des personnes qui se sont enregistrées pour un essai profitent toujours du catalogue de 30 millions de titres d'Appe Music. Au regard des projections des analystes, le service de streaming de la marque à la pomme devrait quoi qu'il arrive disposer de moins de 10 millions d'abonnés payants début octobre. Disponible sur iPhone, iPad, iPod Touch, Mac et PC via iTunes, Apple Music doit être étendu cet automne à Android et l'Apple TV pour toucher un public plus large.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Apple Music Apple
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants