2 min de lecture Connecté

Apple, Amazon et Google s'allient dans la maison connectée : ce que ça va changer pour vous

ÉCLAIRAGE - Un groupe de travail doit unifier la grande variété de normes qui existent dans le monde de la domotique pour permettre à tous les objets connectés de communiquer entre eux.

Amazon veut rendre Alexa incontournable dans la maison connectée
Amazon veut rendre Alexa incontournable dans la maison connectée Crédit : Amazon
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Tous ceux qui se sont déjà aventurés dans l'achat d'une ampoule connectée ou d'une sonnette intelligente le concéderont, la domotique est une affaire très compliquée. Entre les produits qui ne sont compatibles qu'avec leur application propriétaire, ceux qui ne fonctionnent que dans l'univers Apple et ceux qui ne communiquent qu'avec les assistants d'Amazon et Google, il est souvent difficile de s'y retrouver dans cet univers fragmenté. Mais cela pourrait bientôt changer.

Amazon, Apple, Google et la Zigbee Alliance (un groupe créé en 2012 pour créer une norme universelle déjà) ont annoncé mercredi 18 décembre la formation d'une alliance pour développer un standard de communication commun à tous les acteurs du secteur. Baptisé "Connected Home over IP" (la maison connectée par protocole Internet), ce projet doit simplifier le monde de la domotique en permettant à tous les objets connectés de la maison de communiquer entre eux.

Le consortium a déjà reçu le soutien de plusieurs acteurs majeurs du secteur réunis au sein de la Zigbee Alliance comme IKEA, Legrand, Samsung SmartThings, Schneider Electric et Somfy. Le projet est open source et ouvert à tous les volontaires. Le groupe de travail va s'attacher à unifier la grande variété de normes qui existent aujourd'hui pour que les futurs objets connectés n'aient qu'un seul protocole à adopter à l'avenir.

Plus de flexibilité et de sécurité

À l'heure actuelle, un store connecté IKEA peut par exemple être contrôlé à la voix avec un smartphone Android mais pas avec un iPhone car il n'est pas encore compatible avec le protocole HomeKit d'Apple à moins de disposer d'un pont de connexion. Si le projet aboutit, il pourra être piloté avec une seule application indifféremment depuis Amazon Alexa, Google Assistant et Siri.

À lire aussi
Le logo de l'opérateur Orange. coronavirus
Confinement : Orange a suivi l'exode d'un million de Franciliens, grâce à la géolocalisation

Apple, Amazon, Google et les acteurs du projet promettent de ne toucher aucune commission dans le projet dont les résultats seront mis à disposition de tous les acteurs du secteur gratuitement. L'intérêt pour eux est d'être partie prenante dans la mise en place du nouveau standard qui s'apprête à redéfinir le secteur et de s'assurer que la grande majorité des objets connectés de demain seront compatibles avec leur écosystème et leurs assistants vocaux. 

Les consommateurs devraient quant à eux gagner en flexibilité mais aussi en sécurité. La présence d'Apple, qui fait de la protection de la vie privée une priorité, suggère par exemple que cette problématique pourrait être au centre des nouvelles normes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Apple Google
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants