1 min de lecture Connecté

Amende contre Google : le système Android pourrait devenir payant

Selon le PDG de Google Sundar Pichai, l'amende record infligée par la Commission européenne fragiliserait l'écosystème d'Android et pourrait remettre en cause la gratuité du système d'exploitation.

Android est le logiciel mobile le plus populaire au monde
Android est le logiciel mobile le plus populaire au monde Crédit : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

Le système d'exploitation Android va-t-il devenir payant ? Le PDG de Google, Sundar Pichai, l'a sous-entendu dans un billet posté sur le blog de l'entreprise mercredi 18 juillet, dans lequel il répond à la sanction décidée le jour-même par la Commission européennerapporte Mashable.

L'institution a décidé d'infliger au géant du web une amende record de 4,3 milliards d'euros, lui reprochant notamment de fausser la concurrence en pré-installant ses applications dans les téléphones fonctionnant sous Android. Une personne trouvant Google Maps sur son téléphone a peu de chances de chercher une autre application pour la remplacer.

Sundar Pichai se défend, en affirmant qu'"Android a créé plus de choix". Le système open source, que Google met gratuitement à disposition des fabricants, est utilisé par plus de 1.300 marques, rappelle le PDG de l'entreprise. "Si vous préférez d'autres applications, ou d'autres navigateurs, ou moteurs de recherche, que ceux pré-installés, vous pouvez facilement les désactiver ou les supprimer et choisir d'autres applications", écrit-il.

Écosystème Android

"Développer Android a un coût", souligne Sundar Pichai. Un investissement que Google rentabilise en mettant en avant ses applications "dont certaines (lui) rapportent de l'argent". C'est comme cela que l'écosystème Android fonctionne, explique l'entreprise.

À lire aussi
Un Gi Joe et sa nouvelle jambe Connecté
Toy Rescue vient au secours des jouets cassés

"Jusqu'à présent, le business Android fait que nous n'avons pas eu à faire payer notre technologie aux fabricants", prévient le PDG de Google, remettant en question la gratuité du système d'exploitation s'il doit se conformer aux exigences de la Commission. Sundar Pichai commence à développer son argumentaire face à la sanction, contre laquelle Google va faire appel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Union européenne Google
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants