1 min de lecture Futur

85% des métiers de 2030 n'existent pas encore selon une étude

Dans un premier temps, le monde bascule dans une "ère cognitive". Après 2030, on parlerait d'"être humain virtuel".

Un robot androïde présenté au Musée national des Sciences de Tokyo (Japon) le 8 août 2016. (illustration)
Un robot androïde présenté au Musée national des Sciences de Tokyo (Japon) le 8 août 2016. (illustration) Crédit : DELETREE/SIPA
Amélie James
Amélie James

Une révolution numérique est bel et bien en marche. Selon un rapport de Dell et de "l'Institut pour le Futur", 85% des emplois de 2030 n'existent pas aujourd'hui. Entre automatisation et robotisation, il faut s'attendre à des changements majeurs dans la majorité des corporations.

Si l'on en croit les conclusions de cette étude, menée par 20 experts réunis en think thank, plus des trois quarts des métiers tels que nous les connaissons aujourd'hui auront donc évolué dans la prochaine décennie. En effet, l'automatisation et la robotisation, déjà en marche, devraient supplanter et moderniser un grand nombre de corporations.

Cette conclusion confirme un rapport publié par le Département américain du travail à la fin du 20e siècle selon lequel "65% des élèves scolarisés en 1999 exerceront des métiers qui n'ont pas été créés." 

Autre changement majeur prédit : la mobilité. Il semblerait que dès 2030, la mobilité professionnelle sera de rigueur. Le Bureau du Travail américain précise que les étudiants d'aujourd'hui seront déjà passés par 8 à 10 emplois à l'âge de 38 ans. Des emplois qui "différeront des études qu'ils auront effectué", obligeant une adaptation et un apprentissage permanents.

La machine et l'homme

À lire aussi
Un satellite (illustration) Propulsé
SpaceX : 60 nouveaux mini satellites lancés, les astronomes alertent sur la pollution

Les experts soulignent que de nouvelles relations entre l'homme et la machine vont progressivement apparaître. Tous deux sont décrits comme des "êtres" complémentaires. Ce que les experts nomment des "partenariats" auront ainsi "un impact significatif tant sur les individus que les organisations".

"Travailler avec les machines améliorera les capacités de l'homme", note le rapport.  Dans un premier temps, le monde bascule dans une ère cognitive, après 2030, on parlerait d'"être humain virtuel".

Des changements majeurs qui semblent d'ores-et-déjà préoccuper. Un sondage réalisé auprès de 4.000 décideurs à travers le monde révèle que près de la moitié d'entre eux ne sait pas à quoi ressemblera leur industrie d'ici trois ans. 73% d'entre eux estiment qu'ils devront investir dans le numérique pour espérer perdurer. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Futur Fil Futur Études
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants