1 min de lecture Propulsé

7 juillet 2028 : testons les "Games of London" dans les anciennes cabines de téléphone

"Le monde est un théâtre", disait Shakespeare. Chez nos amis anglais, on pourrait dire dans le futur que "le monde est un vaste jeu vidéo". Pour la première fois, une ville va devenir un immense parc d'attraction ouvert : Londres.

Martial You Le Journal du Futur Martial You
>
7 juillet 2028 : testons les "Games of London" dans les anciennes cabines de téléphone Crédit Image : AFP / Archives, JOHANNES EISELE | Crédit Média : Martial You | Durée : | Date : La page de l'émission
Martial You
Martial You et Loïc Farge

British Télécom avait commencé à démanteler ses fameuses cabines rouges au début des années 2020. Jusqu'à ce qu'arrive un milliardaire chinois, fan de jeux vidéo.

Il y avait encore 20.000 cabines téléphoniques dans le centre de la capitale anglaise en 2028. Mais le coût d'entretien représentait environ 6,5 millions d'euros par an pour l'opérateur British Télécom. Or plus personne ne se servait de ces cabines à part les millions de touristes qui se prenaient en photo devant ou à l'intérieur.

Il faut dire qu'avec le Brexit, Londres était surtout devenue un lieu touristique, notamment pour les Chinois qui venaient en Europe. C'est ce qui a séduit la société Oriental Virtual Attraction, basée à Guangzhou, la capitale chinoise du jeu vidéo. L'entreprise a donc racheté à British Telecom l'intégralité des cabines londoniennes pour en faire les bases d'un vaste jeu vidéo dans toute la ville.

À lire aussi
L'éclipse totale de Lune du 21 janvier 2019 vue du Mexique. Propulsé
DIAPORAMA - Éclipse totale de Lune : découvrez les plus belles images

"Je suis dans l'équipe jaune..."

Le 7 juillet 2028, Marie Billon, la correspondante de RTL outre-Manche, teste les Games of London (Les Jeux de Londres). "J'entre dans la cabine téléphonique de Trafalgar Square. Je chausse les lunettes de réalité augmentée HoloLens, mises au point par Microsoft. Jusqu'ici tout est normal", raconte-t-elle.

Elle poursuit : "Ah, un message s'affiche en face de moi. Je dois sortir et retrouver un coéquipier à Piccadilly Circus, ça n'est pas très loin. Je sors. Le décor a changé : il y a toujours les immeubles et les rues, mais certains passants sont habillés en uniformes de GOL. Je suis dans l'équipe jaune et j'aperçois les membres des autres équipes qui évoluent dans la ville dans des costumes rouges, bleus ou verts. Nous allons devoir nous combattre pour gagner des points en les foudroyant en pleine rue avec nos yeux laser".

PS : le Journal du Futur est une fiction d'anticipation qui se base sur des études scientifiques réelles. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Grande-Bretagne Jeux vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793867947
7 juillet 2028 : testons les "Games of London" dans les anciennes cabines de téléphone
7 juillet 2028 : testons les "Games of London" dans les anciennes cabines de téléphone
"Le monde est un théâtre", disait Shakespeare. Chez nos amis anglais, on pourrait dire dans le futur que "le monde est un vaste jeu vidéo". Pour la première fois, une ville va devenir un immense parc d'attraction ouvert : Londres.
https://www.rtl.fr/actu/futur/7-juillet-2028-testons-les-games-of-london-dans-les-anciennes-cabines-de-telephone-7793867947
2018-08-20 09:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/n365GLmTlBiVP3u8EhB88w/330v220-2/online/image/2018/0625/7793868503_une-cabine-telephonique-a-londres-le-22-juillet-2012-illustration.jpg