1 min de lecture Faits divers

Fusillade à Marseille : les 3 victimes "pas parties prenantes" de la dispute

Les trois victimes de la fusillade à la kalachnikov en plein centre de Marseille n'avaient pas pris part à la dispute entre les deux bandes.

Deux braqueurs à Nantes ont rencontré la résistance des clients d'un bar, qui en ont immobilisé un. Photo : un véhicule de police (photo d'illustration)
Deux braqueurs à Nantes ont rencontré la résistance des clients d'un bar, qui en ont immobilisé un. Photo : un véhicule de police (photo d'illustration) Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Des altercations entre bandes avaient précédé la fusillade à la kalachnikov qui avait fait trois blessés dimanche 1er septembre à Marseille. Mais les victimes n’avaient probablement pas pris part à la dispute.

"Entre la première algarade (...) dans la boîte, suivie d'une deuxième entre les mêmes protagonistes dehors, il semblerait effectivement que les trois en question n'étaient pas parties prenantes", a expliqué une source proche de l’enquête, confirmant des informations de la Provence.

Elles n’avaient probablement rien à voir avec les protagonistes

Est-ce que les victimes connaissaient les protagonistes ? "On est plutôt sur la négative", poursuit cette source. Selon elle, les personnes atteintes sortaient soit de l'établissement de nuit "Ma Demoiselle" où s'est déroulée la première dispute, ou d'un autre, voisin. 


Dimanche 1er septembre, ces trois hommes, âgés de 21, 24 et 29 ans, avaient été blessés, dont l'un gravement, en plein centre de Marseille dans le quartier de l'opéra. Le plus jeune, touché au bras et à la cuisse, avait été admis en soins intensifs.

À lire aussi
Les Galeries Lafayette le premier jour de la réouverture du magasin général de luxe après le confinement, le 30 mai 2020, à Paris. faits divers
Paris : trois hommes braquent un magasin de luxe, le butin s'élève à 350.000 euros

Ces trois jeunes gens sont connus des services de police "pour des faits de petite délinquance". A Marseille, de nombreuses personnes sont connues des services de police, particulièrement dans le public fréquentant ces établissements nocturnes, relève la source. "Ça peut être des gens connus, mais qui n'ont rien à voir avec ça", souligne-t-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants