1 min de lecture Martine Aubry

Fronde contre la fin du cumul des mandats : Rebsamen n'est pas seul

Le ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies, a confirmé mercredi la fin du cumul des mandats en France à l'horizon 2014, une question qui fait débat au Parti socialiste. Une façon de répondre au président du groupe socialiste au Sénat, François Rebsamen, qui a annoncé son intention de cumuler ses fonctions de maire et de sénateur jusqu'en 2014. Dans ce combat contre cette règle lancé par François Hollande, et dont la première secrétaire Martine Aubry a fait une question de principe, le premier édile de Dijon sait qu'il n'est pas isolé.

Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Pour Copé, "Rebsamen a dit tout haut ce que tout le monde pense"

"On a là un beau sujet d'hypocrisie sur la table, un feuilleton avec des épisodes quotidiens. Nous avons eu la même chose avec le nucléaire, le cannabis, les Roms... Voilà que surgit le débat sur le cumul des mandats. C'était d'ailleurs à prévoir", a déclaré le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, lors de son point presse hebdomadaire mercredi.

"Je suis de ceux qui pensent que la démocratie est bénéficiaire qu'un grand nombre de ses parlementaires puissent avoir un mandat local. Pas 36 mandats locaux, un mandat local ! Celui d'être maire, car cela permet de conserver les pieds dans la glaise, sur le terrain", a ajouté Jean-François Copé qui "peut en témoigner" en tant que député-maire de Meaux.

"Monsieur Rebsamen, en réalité, il a dit tout haut ce que tout le monde pense, à gauche comme à droite (...) (Mais) ce festival d'hypocrisie conduit monsieur Rebsamen à dire 'faites-le pour les autres mais pas pour moi'. Nous ne sommes dupes de rien, je ne vois pas au nom de quoi on ferait pour les sénateurs ce qu'on ne fait pas pour les députés, ça n'a aucun sens", a-t-il insisté.

Lire la suite
Martine Aubry Politique Parlement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7751994420
Fronde contre la fin du cumul des mandats : Rebsamen n'est pas seul
Fronde contre la fin du cumul des mandats : Rebsamen n'est pas seul
Le ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies, a confirmé mercredi la fin du cumul des mandats en France à l'horizon 2014, une question qui fait débat au Parti socialiste. Une façon de répondre au président du groupe socialiste au Sénat, François Rebsamen, qui a annoncé son intention de cumuler ses fonctions de maire et de sénateur jusqu'en 2014. Dans ce combat contre cette règle lancé par François Hollande, et dont la première secrétaire Martine Aubry a fait une question de principe, le premier édile de Dijon sait qu'il n'est pas isolé.
https://www.rtl.fr/actu/fronde-contre-la-fin-du-cumul-des-mandats-rebsamen-n-est-pas-seul-7751994420
2012-08-29 12:59:00