1 min de lecture Téléphonie

Free a séduit 2,6 millions d'abonnés grâce à son offre mobile

Free Mobile, le nouvel opérateur de téléphonie mobile lancé en janvier, a recruté 2,6 millions d'abonnés au premier trimestre ce qui représente 4% du marché français, a indiqué sa maison mère Iliad lors de la présentation mardi de ses résultats trimestriels. Selon Iliad, les recrutements "se répartissent de manière équilibrée entre les deux forfaits", à deux euros et à 19,99 euros par mois, ainsi qu'entre nouveaux venus et "Freenautes" déjà possesseurs d'une Freebox, qui ont droit à une forte réduction sur les forfaits (0 euros et 15,99 euros par mois).

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Sophie Joussellin

Un démarrage en trombe

Free mobile, dernier né des opérateurs de téléphonie mobile dans l'Hexagone, a conquis 2,6 millions d'abonnés depuis son lancement le 10 janvier, se taillant une part de marché de 3,7%, a annoncé mardi sa maison mère Iliad.
   
L'opérateur signe ainsi le démarrage le plus rapide pour un quatrième entrant en Europe. "Aucun nouvel opérateur n'a recruté une telle part de marché en aussi peu de temps", a déclaré sur RTL le directeur financier d'Iliad, Thomas Reynaud.
   
"Clairement, on peut dire que nous avons fait bouger les lignes sur le marché du mobile", a-t-il ajouté. Le lancement éclair de Free mobile a également profité aux activités fixe d'Iliad, qui ont gagné 191.000 nouveaux abonnés sur la période, soit plus de 50% des recrutements du marché, un record.
  
Sur les trois premiers mois de l'année, le fournisseur d'accès à internet a vu son chiffre d'affaires global bondir de 28,6% à 655,7 millions d'euros. Des estimations d'analystes allaient de 594 à 628,3 millions d'euros.

Crainte chez la concurrence

Chez les principaux concurrents de Free, et notamment SFR, l'heure est à la rigueur. Déstabilisé par l'arrivée de Free sur le marché français de la téléphonie mobile, SFR cherche à réduire ses coûts pour faire face à la baisse de 12% à 15% de son résultat opérationnel attendue en 2012.

SFR a publié lundi ses chiffres pour le 1er trimestre 2012. Le 2ème opérateur mobile français a perdu, du fait de l'arrivée de Free, 274 000 clients entre le 1er janvier et le 31 mars.

L'opérateur a cependant remarqué une très nette baisse des départs de ses abonnés depuis le 15 mars et affirme que la baisse est enrayée et qu'il commence à regagner des clients.

Blog numérique

Lire la suite
Téléphonie Internet Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants