1 min de lecture François Hollande

François Hollande monte au créneau pour défendre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

François Hollande a défendu vendredi la construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), en faisant valoir "la force du droit" dans ce dossier, à la veille d'une grande manifestation contre ce projet cher au Premier ministre et ex-maire de Nantes Jean-Marc Ayrault. Ça n'est d'ailleurs pas tout à fait un hasard si c'est le président de la République qui s'exprime sur le sujet, car le sujet est explosif pour le chef du gouvernement.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Jean-Marc Ayrault ménage son image de rassembleur

Pas question donc pour le Premier ministre d'intervenir personnellement. Le projet d'aéroport, ficelé à l'époque où il était encore maire de Nantes, est en effet identifié à son nom dans l'opinion publique. Sur le fond, Matignon est bien aligné sur la ligne affichée par l'Elysée et n'entend pas ouvrir la porte à un retour en arrière sur ce dossier.

Voilà pourquoi c'est François Hollande qui a incarné la voie de l'Etat, suite au déplacement de certains élus d'Europe Ecologie-Les Verts ce vendredi. "Je respecte le droit de manifestation" et "je fais en sorte que tous les recours puissent être traités par une justice indépendante", a déclaré le président de la République, lors d'une visite à Varsovie. "Mais, en même temps, il y a aussi la force du droit et la primauté de la volonté, non seulement de l'Etat mais aussi des élus, et au-delà même des alternances politiques". "Il y a eu comme pour tout projet, et bien avant que le gouvernement de Jean-Marc Ayrault ne soit constitué, un certain nombre de procédures et de recours qui, pour l'essentiel, ont été épuisés", a-t-il poursuivi.

"Des consultations démocratiques ont eu lieu"

Notant la "contestation depuis plusieurs mois" qu'il "respecte" et "entend" contre ce projet, il a toutefois rappelé qu'il y avait eu entre-temps des "consultations démocratiques", élections municipales dans les communes concernées, présidentielle et législatives.
  
François Hollande a d'ailleurs rappelé que cette ligne n'a jamais bougé. "Il n'y a pas de manquement à quelque engagement que ce soit puisque, lorsque j'ai été interrogé comme candidat à l'élection présidentielle, j'ai toujours dit que j'étais favorable à cette plate-forme aéroportuaire".
  
Le président de la République a souhaité que la manifestation prévue samedi "se passe bien", dans le "respect des uns comme des autres", et que "ensuite, au-delà des procédures qui peuvent être engagées, cet investissement puisse être fait".

Le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Lire la suite
François Hollande Jean-Marc Ayrault Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7754766467
François Hollande monte au créneau pour défendre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes
François Hollande monte au créneau pour défendre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes
François Hollande a défendu vendredi la construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), en faisant valoir "la force du droit" dans ce dossier, à la veille d'une grande manifestation contre ce projet cher au Premier ministre et ex-maire de Nantes Jean-Marc Ayrault. Ça n'est d'ailleurs pas tout à fait un hasard si c'est le président de la République qui s'exprime sur le sujet, car le sujet est explosif pour le chef du gouvernement.
https://www.rtl.fr/actu/francois-hollande-monte-au-creneau-pour-defendre-l-aeroport-de-notre-dame-des-landes-7754766467
2012-11-16 19:54:00