1 min de lecture François Hollande

François Hollande et la mystérieuse disparition du portrait de l'abbé Pierre

L'Elysée a-t-il retiré un portrait de l'abbé Pierre lors d'un discours de François Hollande ? L'accusation est signée André Vingt-Trois, invité dimanche soir du Grand Jury-RTL- Le Figaro- LCI. Selon le cardinal, François Hollande a fait disparaître la photographie du fondateur d'Emmaüs, lors d'une visite dans un centre du 19ème arrondissement de Paris, début décembre.

"Je n'ai pas souvenir de ça"

RTL a tenté de retracer le cours des événements et a joint Charles-Edouard Vincent, le directeur général d'Emmaüs, qui accueillait ce jour-là le président de la République. Ce dernier ne comprend pas les accusations du cardinal. "Je n'ai pas du tout souvenir de ça", explique-t-il. "Ça ne m'a clairement pas été signifié, et retirer un portrait de l'abbé Pierre dans un centre Emmaüs aurait été un peu contradictoire. Pour nous c'était un honneur d'accueillir le président et nous ne souhaitons pas cela devienne l'origine d'une polémique si des gens ont été mal renseigné".

Alors, mal renseigné, André Vingt-Trois ? Oui et non. Le portrait de l'abbé Pierre a bien été déplacé, de même qu'un tabouret et qu'une horloge, mais "pour des raisons purement techniques", explique l'Elysée. François Hollande faisait un discours de lutte contre la pauvreté, sur une estrade, avec la bibliothèque d'Emmaus en arrière plan. Problème : certains objets brillaient et provoquaient un reflet gênant pour les caméras.

Vive tension entre l'Eglise et l'Elysée

L'Elysée a réagi aux propos d'André Vingt-Trois et explique que "François Hollande respecte évidemment les autorités religieuses et l'engagement de l'abbé Pierre". Pendant sa visite, le chef de l'Etat échange ensuite avec les salariés d'Emmaüs, et les autres portraits, nombreux, de l'abbé Pierre, sont bien visibles, toujours accrochés aux murs.

Comment interpréter ces accusations de la part d'un haut responsable religieux ? La micro-polémique traduit en tout cas la défiance et l'irritation de l'église catholique à l'égard de François Hollande et de ses réformes sociétales. Avec notamment un projet de loi à venir sur la fin de vie, et bien évidemment sur le mariage pour les couples homosexuels. André Vingt-Trois a d'ailleurs expliqué qu'il ne manifestera pas avec les opposants au projet le 13 janvier, mais qu'il soutenait le mouvement et pourrait venir "saluer" le défilé".

Lire la suite
François Hollande Politique Religions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7756235753
François Hollande et la mystérieuse disparition du portrait de l'abbé Pierre
François Hollande et la mystérieuse disparition du portrait de l'abbé Pierre
L'Elysée a-t-il retiré un portrait de l'abbé Pierre lors d'un discours de François Hollande ? L'accusation est signée André Vingt-Trois, invité dimanche soir du Grand Jury-RTL- Le Figaro- LCI. Selon le cardinal, François Hollande a fait disparaître la photographie du fondateur d'Emmaüs, lors d'une visite dans un centre du 19ème arrondissement de Paris, début décembre.
https://www.rtl.fr/actu/francois-hollande-et-la-mysterieuse-disparition-du-portrait-de-l-abbe-pierre-7756235753
2012-12-24 13:28:00