2 min de lecture Info

Fragilisé par ses mensonges, le Grand rabbin démissionne

Après avoir reconnu ses mensonges, le Grand rabbin Gilles Bernheim a annoncé sa "mise en congé".

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Dans les plus hautes sphères des instances juives, l'affaire faisait scandale. Gille Bernheim, le Grand rabbin de France, a finalement annoncé ce jeudi qu'il se mettait "en congé" de son poste. Une décision qui fait suite à plusieurs jours de trouble, Gilles Bernheim ayant reconnu avoir menti sur ses diplômes, et notamment son agrégation de philosophie. Il y a quelques jours, il avait pourtant exclu cette option.

Justifications

Interrogé sur la réalité de ce titre, Gilles Bernheim a reconnu qu'il n'en était pas détenteur. "Ma version : elle est très simple, a-t-il expliqué. Nous sommes 37 ans plus tard. Lorsque vous arrivez à un concours, il peut arriver et c'est ce qui m'est arrivé, alors que les choses étaient très largement bien engagées, avec une réussite sinon certaine, en tous les cas probable ou possible, de craquer".

"Craquer non pas sur une note, a-t-il précisé, mais parce qu'un événement tragique arrive au moment où l'on ne peut pas subir, dans sa vie intime, des événements extérieurs au travail intellectuel. Cela s'est passé ainsi : événement tragique et ensuite on entre dans le déni".

"Le fait non pas de proclamer partout, mais de laisser dire que on est agrégé permet de mettre un pansement sur une blessure qui est très forte et de vivre longtemps après", a-t-il argumenté.

"Jamais n'apparaît l'expression "agrégé de philosophie"

À lire aussi
Un hélicoptère de la gendarmerie (Illustration) drogue
Essonne : une tonne de résine de cannabis saisie

"Lorsque je me suis présenté au grand rabbinat de France en 2008, l'information avait déjà circulé et je n'ai strictement rien dit et au dos de tous mes écrits, jamais n'apparaît l'expression "agrégé de philosophie", a poursuivi le religieux. Quant aux notices biographiques, "elles ne sont pas faites par l'auteur que je suis", mais "par d'autres personnes, il y a des erreurs qui se véhiculent et qui finissent par devenir des vérités. Pour ma part, je le regrette profondément".

A la question: "vous n'êtes donc pas agrégé de philosophie?", le Grand rabbin a répondu: "non". "Mon propos est très clair: je travaille, j'assume chaque jour pleinement ma fonction de grand rabbin de France", martelait-il encore le 9 avril.

Interrogé sur d'éventuelles autres révélations, il a ajouté: "Les menaces sont toujours très brutales. Elles ont pour finalité d'exercer une forme de violence et de casser la personne. Je suis solide".

La rédaction vous recommande


Lire la suite
Info Judaïsme Religions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7760285305
Fragilisé par ses mensonges, le Grand rabbin démissionne
Fragilisé par ses mensonges, le Grand rabbin démissionne
Après avoir reconnu ses mensonges, le Grand rabbin Gilles Bernheim a annoncé sa "mise en congé".
https://www.rtl.fr/actu/fragilise-par-ses-mensonges-le-grand-rabbin-demissionne-7760285305
2013-04-11 13:38:00