1 min de lecture Yonne

Forcené de l'Yonne : le pronostic vital de la mère n'est plus engagé

La femme blessée par balle par son mari, ce mercredi dans l'Yonne, se trouve dans un "état stable". Selon des sources concordantes, ses jours ne seraient plus en danger.

Selon la préfecture de l'Yonne, l'état de santé de la femme blessée par balle par son époux ce mercredi est "stable" (photo d'illustration).
Selon la préfecture de l'Yonne, l'état de santé de la femme blessée par balle par son époux ce mercredi est "stable" (photo d'illustration). Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Son état de santé est stable, les médecins sont plus optimistes qu'hier (mercredi) et son pronostic vital n'est plus engagé", a déclaré, ce jeudi 28 novembre, le colonel Olivier Le Bianic, commandant du groupement de gendarmerie de l'Yonne. La préfecture de l'Yonne a précisé, pour sa part, que la balle qui avait touché la quadragénaire à la tête était "ressortie" du crâne. "Elle ne devrait pas avoir trop de séquelles", a-t-on poursuivi.

Mercredi matin, dans le hameau de Bonval, à Villethierry (Yonne), cette femme de 46 ans, assistante maternelle, avait été grièvement blessée à la tête par un coup de feu tiré par son mari, qui s'était retranché dans la maison familiale avec un garçonnet de six ans.
Appelé sur les lieux, le GIGN avait pénétré dans l'habitation et découvert l'homme de 56 ans, pendu. L'enfant, placé au sein de cette famille par les services sociaux, était sain et sauf dans une chambre, située au premier étage.

Selon le colonel Le Bianic, le garçonnet a été "replacé" dans une autre famille d'accueil. Le couple était par ailleurs parents de deux enfants, un fils de 17 ans et une fille de 11 ans, qui ne se trouvaient pas au domicile au moment des faits.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yonne Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants