1 min de lecture Ehpad

Fermeture d'une maison de retraite : "La directrice est odieuse", dit une salariée

RÉACTIONS - Un établissement pour personnes âgées du Rhône a été fermé en urgence, à la suite de graves dysfonctionnements. La ministre Michèle Delaunay évoque un "engrenage".

Une personne âgée (photo d'illustration).
Une personne âgée (photo d'illustration). Crédit : Jeff Pachoud - AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Frédéric Perruche

La mesure est exceptionnelle, parce que la santé physique et morale des patients est en jeu, selon les autorités sanitaires. Le "Calme de l'étang", un Ehpad (établissement pour personnes âgées dépendantes) située à Bessenay, dans le Rhône, a été fermé à la suite de graves dysfonctionnements.

Il n'est ici pas question de maltraitante. En cause : la gestion calamiteuse de l'établissement. "C'est un engrenage, une spirale : très probablement une direction insuffisante, qui entraîne une mauvaise gestion, des équipes non qualifiées et des manquements répétés avec des plaintes répétées des familles", détaille à RTL la ministre en charge des Personnes âgées, Michèle Delaunay.

"Des dossiers qui ne sont pas tenus à jour, des toilettes mal faites, une forte odeur d'urine dans l'établissement, une non-réponse aux sonnettes quand il y avait des appels", liste-t-elle. "Il y avait 64 résidents. C'est un choc pour eux, ça me met en colère, très en colère."

Arrêts maladies et démissions en série

La direction est donc montrée du doigt. Sur Facebook des employés crient leur colère. Ils parlent de terreur, d'humiliation quotidienne, de harcèlement. On les traite de "fainéant", de "branleur". Un climat délétère à l'origine de démissions et d'arrêts maladies en série, ce qui occasionne le recrutement de CDD souvent peu ou pas qualifiés.

À lire aussi
Des malades d'Alzheimer à l'accueil de jour de Saint-Apollinaire (Côte-d'Or) santé
Alzheimer : un malade sur deux n'est pas pris en charge

"[La directrice] est odieuse, elle nous rabaisse. C'est une personne qui n'a aucun respect pour son personnel, elle ne l'écoute pas", confie une salariée de l'établissement à RTL. "Du coup le personnel ne tient pas la cadence. Les gens viennent de Lyon. Toutes les personnes du coin ne veulent plus travailler dans l'établissement avec la réputation qu'il a."

L'Agence régionale de santé évoque des risques graves pour les résidents, d'où cette fermeture en urgence, rarissime. Les 64 pensionnaires doivent prendre la direction d'autres maisons de retraite de la région.

>
La ministre en charge des Personnes âgées dénonce la gestion calamiteuse de l'établissement Crédit Média : Mélina Facchin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ehpad Info Maisons de retraite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants